pub
Médias

Togo : SOS Journaliste en Danger a organisé sa marche malgré l’attribution du récépissé à la radio X-Solaire

Advertisement

Fermée en novembre 2010, suite à une décision de fermeture prise par l’Autorité du secteur des Postes et Télécommunication (ARTP), la radio privée X-Solaire s’est vu attribuée ce document administratif ce mercredi 18 janvier. Un récépissé qui normalement l’autorise à être opérationnelle conformément aux dispositions réglementaires y afférentes. Cette attribution du récépissé est intervenue à la veille de la date prévue par l’Association ”Sos Journaliste en Danger”, pour une marche exigeant la réouverture de la radio privée X-Solaire.

L’attribution du récépissé est salué par le Syndicat national des journalistes indépendants du Togo (SYNJIT) et le Réseau africain des journalistes sur la sécurité humaine et la paix (RAJOSEP).

Dans un communiqué publié par les deux organisations, le SYNJIT et le RAJOSEP expriment leur vive inquiétude face à cette situation qui constitue une sérieuse menace sur la liberté de presse dans notre pays et qui crée un malaise social profond non seulement pour les employés concernés mais aussi pour leur famille, et par ricochet aux auditeurs qui sont lésés dans leur droit à l’information.


Toutefois, les deux organisations se réjouissent de la délivrance du récépissé à la radio X-Solaire et par la même occasion félicitent toutes les organisations qui se sont investies pour la cause
, précise le communiqué.

Au regard de la politique de promotion de l’emploi, du travail décent et de la liberté d’expression et de presse, le SYNJIT et le RAJOSEP comptent sur la bonne foi des autorités impliquées et du Gouvernement pour la réouverture immédiate de radio X-solaire, conclu le même communiqué.

Ce qui n’a pas empêché l’Association “SOS journaliste en Danger d’organiser la marche de ce jour pour exiger la réouverture de la radio privée X-Solaire. ‘’Nous allons poursuivre les manifestations, jusqu’à la réouverture de cette radio”, a-t-il souligné.

SOS Journaliste en Danger” dénonce la “violation” par l’ARTP de “l’article 58 de la loi organique N°2009-029 portant modification de la loi organique N°2004-021 du 15 décembre 2004, relative à la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) et de l’article 3 de la loi organique N°98-005 du 11 février 1998 sur les télécommunications qui extrait du champ d’application de ladite loi, les radios et télévisons“.

La Rédaction

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement