pub
Politique

Encore quelques jours de sursis pour le RPT ?

Advertisement

Aux dernières nouvelles, le Congrès du 28 janvier prochain, qui devrait connaitre la dissolution du RPT, parti vieux de plus 40 ans de pouvoir au Togo, a été ajourné sine die. L’information a été vérifiée auprès des certains membres influents du parti RPT.

Le projet de création d’un nouveau parti en lieu et place du Rassemblement du Peuple Togolais, semble connaitre des contraintes et des pesanteurs non favorables à son avènement, depuis 2 ans que l’idée germait dans les esprits. Selon certaines justifications avancées, la raison liée à la commémoration de la date d’anniversaire du décès du père de la Nation (le 05 février) aurait foncièrement milité pour ce report. “Un argument peu convainquant” avance un observateur de la vie politique du Togo.

La question suscitée, est de savoir si les organisateurs ne savaient pas d’avance que la date du 05 février est le jour de commémoration de l’anniversaire du décès du Père de la Nation. Dans tous les cas, point de doute qu’au regard de la certitude accordée à cette date du 28 janvier, d’autres raisons voilées, ont encore emporté sur le désir et l’attachement du maître de bord à se faire peau neuve au sein d’une nouvelle formation politique plus rassembleur et plus fédératrice des énergies et compétences disponibles.

Selon un des organisateurs influent du congrès du 28 janvier, “Plusieurs autres défis sont en attente et exigent de la part de tous les togolais leur apports et contribution, cela passe également par la fédération des énergies encore éparpillées mais qui adhèrent suffisamment à la nouvelle vision et à la dynamique de développement. Et pour le président Faure, cela passe par la nécessité de création d’un nouveau parti politique”.

Ce nouveau parti toujours en gestation parviendra t-il finalement à voir jour ou pas? La question continue d’alimenter la chronique.

La Rédaction

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement