pub
Sport

CAN 2012 : Les Black Stars déjouent les calculs des Aigles du Mali

Advertisement

Les Black Stars du Ghana ont battu hier samedi au Stade de Franceville au Gabon les Aigles du Mali par 2-0. Le Mali qui espérait gagner ce match pour se qualifier aux quarts de finale, a vu leur ambition remise en cause. Il a donc désormais le dos au mur pour cette CAN 2012.
Par cette victoire le Ghana, qui même n’est pas encore qualifié pour les quarts de finale, a maximisé ainsi ses chances pour rester dans la compétition. Il attend donc la dernière rencontre avec la Guinée pour avoir effectivement son billet pour les quarts de finale.

Le match Ghana-Mali a tenu toutes ses promesses et à la fin un vainqueur, le Ghana, a tiré son épingle du jeu. Après les premières 45 minutes qui n’ont rien donné sur le compteur des buts, les Black Stars sont revenus plus que déterminés à changer les données. C’est ainsi que sur d’intenses pressions, les Aigles ont encaissé deux buts. Le premier a été marqué sur un ballon arrêté par l’attaquant vedette des Black Stars Asamoah Gyan et le second et dernier but de la partie fut marqué par André Ayew. Ce dernier a salé l’addition après trois dribbles à la défense malienne avant de réaliser son exploit.

Les tentatives des Aigles pour revenir au score n’ont rien donné et le coup de sifflet final de l’arbitre viendra situer des Maliens sur leur sort; eux qui espérait gagner les trois points de ce match pour se qualifier pour les quarts de finale ou à défaut un point pour donner plus de chance à sa qualification à l’issue de la dernière journée des matchs de poule. Cette victoire place le Ghana en tête du groupe D avec six points suivi respectivement par le Mali et la Guinée avec trois points chacun. En attendant le classement définitif de la troisième rencontre, le Ghana a son destin en main pour accéder aux quarts de final. Ce qui n’est pas le cas pour les Aigles de Mali, qui risque d’être tombé dans un désillusion, même s’il gagnait son prochain adversaire, étant donné qu’il n’a pas l’avantage de goal différentiel (-1).

Loin du stade de Franceville sur place à Accra, la capitale ghanéenne, les fans des Black Stars ont vécu la première partie du match dans le silence total. Mais cet air de cimetière a cédé la place à des explosions de joie, de klaxons de voitures et une soudaine réanimation des restaurants et places musicales dans la ville. Le but libérateur que tous attendait est enfin arrivé et dans le froid de la nuit, des groupes ont commencé à sillonner la ville pour célébrer les Black Stars. A en croire une fan rencontrée dans la circulation, la longue marche du Ghana vers le trophée continental ne vient que de débuter.

Togoportail, toute l’information à votre portée

C.A.

Advertisement