Economie

Interview: Sam Bikassam, DG de Togo Telecom

Advertisement

L’opérateur de téléphonie au Togo, Togo Telecom, s’active de plus en plus dans les actions de développement du pays. Dans ce cadre, plusieurs initiatives inscrites dans l’esprit d’élargissement de nombre de ses abonnés, ne cessent de voir le jour. Au délà de cette politique commerciale, la société vient en aide aux plus défavorisés. Ses démarches de soutient aux actions du ministère du Développement à la base en matière de micro finance et d’appui aux groupements agricoles en sont la preuve.

Livrant ses impressions, Sam Bikassam, le directeur général souligne que les jeunes entrepreneurs ne doivent pas tout attendre de l’Etat; ils doivent s’accomplir dans leurs projets personnels et Togo Telecom est prêt à les y aider. Information publiée par republicoftogo qui lui a accordé une interview. Interview reprise par Togoportail.net

Republicofotogo.com: Comment comprendre votre engagement dans le secteur social ?

Sam Bikassam
: En tant qu’entreprise publique avec un statut privé, il est naturel de contribuer au développement du Togo. Il est vrai que notre mission première est de fournir le téléphone et la communication au plus grand nombre. Toutefois, nos activités doivent avoir des impacts sur le développement.

Nous menons depuis de longues années des actions sociales et accompagnons de nombreuses associations.

Mais aujourd’hui, la priorité est de contribuer à la création d’emplois.

Nous avons observé, à travers les actions réalisées par le ministère du Développement à la Base, des réalisations concrètes et encourageantes et nous avons voulu nous associer à ce ministère pour aider les jeunes qui ont des initiatives. Il est important de leur donner l’opportunité de développer leurs talents et de ne pas tout attendre de l’Etat.

Ce qui est également primordial, c’est d’inscrire notre action sur le long terme. Une aide ponctuelle est certes la bienvenue, mais pas suffisante et parfois même contre-productive.

Le milliard et demi accordé par Togo Telecom sur une période de 5 ans pour soutenir les groupements et les jeunes entrepreneurs n’a pas vocation à être dilapidé mais à servir à créer les bases d’un secteur viable économiquement. Les retombées doivent être palpables en terme d’emplois et d’amélioration des conditions de vie.

Source: www.republicoftogo.com

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement