pub
Développement

Interview exclusive : Mme TOUSSA AHOSSOU Solange, Nominée Femme Leader de l’Année 2011 (FL05)

Advertisement

Dans moins de deux semaines, le public connaîtra celle qui parmi les 5 nominées des Femmes Leaders de l’Année 2011, aura le mérite de succéder à Me Kadjaka Françoise, Femme Leader de l’Année dont le mandat est en cours. Togoportail a tendu son micro à l’une des candidates, toutes des femmes valeureuses qui jouissent d’excellent parcours dans leur profession. Il s’agit de Mme Toussa-Ahossou Solange, Directrice Exécutive de l’ATBEF ( Association Togolaise pour le Bien Etre Familial). Rappellons que pour voter à l’une des nominées, envoyer l’identifiant de vote de la candidate de votre choix au 6080 ou allez sur http: //www.facebook.com/questions/307310269298603/?qa_ref=qd. Lisez plutôt.

Togoportail : Bonjour Mme, pouvez vous mieux vous présenter au public (études, parcours et expérience professionnelles, références particulières etc.)

Docteur Solange TOUSSA-AHOSSU : Le Docteur Solange TOUSSA-AHOSSU est Médecin, spécialiste de Gynécologie et d’Obstétrique des Universités de Lomé (au Togo), de Cotonou (au Bénin) et de Marseille (en France). Elle a exercé sa profession au CHU Campus et au CHU Tokoin avant d’être détachée en 1999 auprès de l’Association Togolaise pour le Bien Etre Familial (ATBEF) en tant que Chef Division Clinque, puis promue au poste de Chef Département des Programmes en 2004 et Directrice Exécutive de l’ATBEF en 2010.

Elle a des compétences notamment en Médecine générale, en Gynécologie – obstétrique, en gestion des programmes, en Communication interpersonnelle, Conseil en matière de dépistage du VIH/Sida, Prise en charge psycho-médico-sociale des PVVIH et PTME, en Genre, en plaidoyer et en Santé de la Reproduction, domaines dans lesquels elle est experte, consultante et formatrice. Elle a fait diverses publications et a dirigé plusieurs mémoires de recherche dont : Contribution à la réduction de la mortalité maternelle au CHU Tokoin et au CHR de Sokodé ; Intérêt de la double protection ; Les Inséminations Artificielles dans la prise en charge de l’infertilité du couple ; Les migrations de DIU ;

L’impact des effets secondaires des méthodes de Planification Familiale, etc. Elle est membre de plusieurs Réseaux Scientifiques comme : Présidente du Réseau Africain pour la promotion des Droits en Santé Sexuelle et de la Reproduction des Adolescents et Jeunes (RAD SRAJ) 2007-2010 ; Vice Présidente de la Société de Gynécologie et d’Obstétrique du Bénin et du Togo (SGOBT) 2009 – 2012 ; Présidente du Réseau Togolais des Femmes pour la Promotion de la Planification Familiale (RTF PPF) 2007 – 2012 ; et membre du Groupe Interafricain d’Etude et Recherche sur la Fertilité (GIERAF).
Le Docteur Solange TOUSSA-AHOSSU utilise chaque occasion pour sensibiliser, éduquer la population sur toutes les questions de SR surtout celles liées aux jeunes et à la femme (toutes les médias et les contacts individuels et de groupe).

La quarantaine mais toujours une allure de jeune, Dr Solange Toussa-Ahossu (DR STA) aime employer les mots « passion et persévérance », « épanouissement», « courage et endurance » quand elle parle de sa vie professionnelle. De même que les expressions, « cultiver l’enthousiasme dans son équipe de travail », « sauver la vie des jeunes filles/femmes » ou « le bien-être des femmes et/ou jeunes filles ». Femme brave et aimable, elle gère au quotidien les problèmes de santé de la population en particulier ceux des jeunes et des femmes

Que représente pour vous, l’expression Femme Leader de l’année ?

C’est un projet qui paraît à première vue comme l’octroi d’un prix à une femme qui a assuré un leadership remarquable durant l’année, mais qui en fait a une autre vision et d’autres objectifs. A ce titre, je dirai que c’est un projet, très génial et qui permettra à la population togolaise d’apprécier le leadership de la femme togolaise dans certains nombres de domaines, et particulièrement de donner l’occasion à la jeune fille d’avoir des modèles et des références à suivre. Le projet Femme Leader mérite d’être renforcé et soutenu par le Gouvernement et les partenaires.
La Femme Leader de l’Année est un honneur à toutes les braves femmes qui se battent. C’est une fierté pour moi pour la reconnaissance de ma contribution au développement du Togo.

En quelques mots dites-nous quels sont les éléments qui militent en votre faveur, en tant que probable Femme Ledaer de l’Année 2011 ?

Ces éléments sont entre autre :Mon Amour du travail bien fait, Mon endurance et ma persévérance, mes qualités managériales, ma culture de leadership, mon sens d’anticipation, mon engagement pour le changement et le développement de la société togolaise, ma préoccupation pour l’excellence de la jeune fille et de la femme, mon sens de sacrifice, mon humilité et mon empathie…

Comment concilier vie de femme et vie de leader ?

Dans chacune de mes charges, il n’est pas question pour moi de perdre de vue les notions de bonne organisation du travail, de bonne gestion de mon emploi du temps, de la priorisation des tâches, de la rigueur et de la douceur. Il me revient également d’être attentive à mon entourage, de faire confiance en moi-même et aux autres, de déléguer le pouvoir et jouer un rôle pédagogique.

Comment appréciez-vous les femmes dans nos sociétés, africaines ?

La majorité des femmes sont très responsables et protectrices de leur famille. Elles sont intelligentes, travailleuses et très battantes. Elles se lèvent tôt et dorment tard. Mais leur travail n’est pas très valorisé. Très peu de postes de responsabilité sont attribués aux femmes dans nos milieux. Certes, des pas significatifs sont faits, mais restes encore insuffisants.

J’ai un regard optimiste sur l’avenir de la femme dans notre société, car elle demeure un bras puissant du développement de notre pays. Avec l’éducation renforcée des jeunes filles et la promotion du genre, la femme africaine pourra mettre ses talents au service de son continent. C’est le cas des femmes africaines telles que Mme Pr Wangari Maathai du Kénya, Prix Nobel de la Paix ; Miriam Macceba de l’Afrique du Sud pour sa lutte contre l’apartheid ; Ellen Johnson Sirleaf, Présidente du Liberia.

Quelle conception avez-vous sur la question de leadership féminin?

Le leadership féminin est une question très importante qui me préoccupe quotidiennement. Quand nous observons un peu les sociétés où les femmes jouent des premiers rôles, il y a une grande valeur ajoutée au développement de ces pays. Depuis la nuit des temps, les hommes ont été toujours les leaders dans tous les domaines. Certes, ils ont réalisé beaucoup de choses, mais je suis convaincue que de nature, les femmes regorgent d’une grande capacité de création, d’innovation et de sensualité qui, à des niveaux plus élevés, doivent être mis au profit de nos populations. Je ne pense pas que les femmes prendraient la place des hommes, mais au contraire, comme des partenaires qui s’équivalent, qui sont complémentaires, relever les grands défis de nos sociétés.

Si au terme de la compétition, le trophée de Femme Leader ne me revenait pas, quel serait votre sentiement?

Je ne pense pas que ce soit un concours. Selon moi, il s’agit d’une appréciation de la qualité du travail que je fais et particulièrement de ma contribution au mieux être des populations togolaises et au développement économique et social de mon pays ; et c’est ce qui m’est plus important. Ceci étant, je serai toujours fière de moi et heureuse. Je maintiendrai le cap et renforcerai mes actions. Je présenterai toute ma gratitude à tous ceux qui m’ont soutenue. Et je serai toujours reconnaissante à Dieu pour sa grâce.

Qu’est-ce que vous apporterez de significatif et de particulier au cours de votre mandat, si jamais vous être choisie Femme Leader de l’Année?

Améliorer l’environnement de la Santé de la Reproduction au Togo par :

 la subvention des Soins Obstétricaux et Néonataux d’Urgence pour réduire les décès de femmes liés à la grossesse et les décès des nouveaux nés ;

 la prise en charge gratuite de la SR des jeunes et adolescents.

 et la subvention du dépistage et du traitement des cancers génitaux des femmes et des hommes.

Ceci demande une grande mobilisation de ressources tant au niveau national qu’international.

Quels messages avez-vous à l’endroit de vos sœurs et jeunes filles?

Je les exhorte a avoir confiance en soi, ne pas se sous estimer, même quand les conditions sont difficiles.

Il leur revient de travailler doublement pour arriver au niveau des hommes et démontrer sa capacité, d’aimer ce que l’ont fait et de donner le meilleur de soi, d’aimer le travail bien fait, d’être ambitieuse, d’être engagée et tenace, de rechercher la réussite et le succès, sans abandonner et de chercher à soutenir d’autres femmes et des jeunes filles.

Un mot à l’endroit des internautes de Togoportail

Tous mes remerciements pour m’avoir lu et surtout pour votre soutien.
Merci aux organisateurs et aux partenaires de ce noble projet.
La Femme Leader de l’Année sera la femme qui portera le flambeau du leadership féminin dans toutes les contrées du Togo, qui contribuera à améliorer l’impact socio économique de des femmes dans notre société, et qui enfin renforcera la confiance des femmes et des hommes à leurs sœurs et mamans.
Que le Seigneur vous bénisse. Je vous remercie.

Pour voter à Mme TOUSSA-AHOSSOU Solange, votez FLO5 AU 6080, ou aller sur http://www.facebook.com/groups/228339497232596/

Interview réalisée par Firmin Teko-Agbo

Togoportail, toute l’information à votre portée

toussa_ahonsou.jpg

Advertisement