pub
International

GHANA : Samia Nkrumah : « Je n’ai pour l’heure aucune ambition présidentielle »

Advertisement

La présidente de la Convention du Parti Populaire (CPP), Samia Nkrumah, déclare qu’elle n’a pas dans son agenda aucune ambition immédiate de briguer la magistrature suprême du Ghana. En s’inscrivant en faux contre ceux qui colportent une telle rumeur, la fille du premier Président du Ghana, Kwame Nkrumah, veut rappeler à ceux qui diffusent cette rumeur qu’elle n’est viable seulement que dans leurs idées. Samia a fait cette mise au point aux journalistes la semaine dernière à Jomoro, sa circonscription électorale de l’ouest du Ghana.

Dans le CPP, un parti historique au Ghana, après l’euphorie qui animé les militants lors de l’élection de Samia Nkrumah à la tête de leur formation politique, place à présent aux réalités du terrain.

A l’approche des élections générales de 2012, tous les partis à l’instar du CPP s’activent pour répondre présents à ce rendez-vous capital de l’histoire. Mais récemment, un aspirant à la présidentielle au sein du parti, Paa Kwesi Nduom, a été rappelé à l’ordre par Samia Nkrumah de cesser de se comporter comme s’il était le candidat élu du CPP.

C’est certainement cette clarification qui a fait croire à certains qu’elle nourrit des ambitions présidentialistes. Mais pour Samia, la seule député du CPP, les échéances à venir doivent plutôt guider le parti sur le mécanisme à adopter pour avoir plus de visibilité dans le pays.

En ce sens, elle ajoutera que le NDC, parti au pouvoir a achevé ses primaires et maintenant il y a un candidat adversaire pour le siège de Jomoro au Parlement. Avec cette nouvelle donne, elle sait donc que la bataille sera encore dure car elle devra affronter, en plus du candidat du NDC, un autre issu des rangs du NPP, le principal parti de l’opposition.

Sur tout autre point, Samia a démenti une autre rumeur selon laquelle elle serait en pourparlers secrets avec le NDC et le NPP. Elle a plutôt réaffirmé que le CPP a toujours eu à discuter avec ces partis et il n’est pas question de signer des pactes avec eux.

Signalons que les délégués du CPP auront à élire en mars 2012 le candidat devant porter les couleurs du parti à la présidentielle de l’année prochaine. En attendant, le dépôt des candidatures est prévu du 4 au 27 janvier 2012.

C.A.

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement