Advertisement
Politique

GHANA : Présidentielle 2012, le candidat Akufo Addo réplique aux menaces du pouvoir

Advertisement

Nana Akufo Addo, candidat du Nouveau parti patriotique (Npp), principal parti de l’opposition au Ghana, a déclaré au cours d’un meeting au campus universitaire de Wa qu’il ne se laissera intimider par aucune menace du pouvoir qui mettrait sa vie en danger ou toute pression visant à le forcer à la soumission. Cette réplique est une suite logique aux propos du directeur de la communication de la Présidence ghanéenne, Koku Anyidoho, qui a affirmé sur une radio britannique que le gouvernement écrasera tous les fauteurs de troubles du Npp qui essaieraient de troubler la paix et la quiétude des prochaines générales au Ghana.

L’organisation des prochaines générales dans la paix, voilà le grand débat qui tourmente actuellement les acteurs politiques ghanéens. Les autorités actuelles dans le but d’assurer un scrutin crédible et qui assure la pérennité du pays, ne cesse de désamorcer dans les cœurs le célèbre slogan guerrier «all die be die» entendez littéralement «tous doivent mourir» du candidat Akufo Addo.

Dans le but de prévenir tous, Anyidoho avait fermement mis en garde Nana Akufo et le Npp que s’ils osent troubler le processus, ils seront écrasés et ils subiront les rigueurs de la loi en vigueur au Ghana.

Prenant à contre pied ces menaces, le candidat du Npp en déplacement dans la région centrale du Ghana a déclaré aux étudiants qu’étant citoyen, il a la liberté de s’exprimer et de véhiculer ses pensées. Il a précisé qu’il ne se pliera pas à la volonté de ses adversaires, ni à leurs campagnes d’insultes, de mensonges ou de propagande contre sa personne. Toutefois sur un ton qui vire au rouge, Akufo Addo avertit qu’il ne va pas se laisser intimider ou se soumettre à des forces qui mettraient sa vie en danger.

Rappelons. Depuis l’enclenchement du processus électoral, le clergé n’a de cesse rappeler tous les acteurs et leaders politiques au sens du retenu. Les élections générales auront lieu en décembre 2012.

C.A.

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement