pub
Politique

11ème séance de prière pour OBUTS, et Agbéyomé Kodjo et son Vice parlent déjà de signes perceptibles pour le changement

Advertisement

A la devanture du siège de OBUTS, se trouve un haut parleur qui dégage quelques chants de louange et d’adoration. Dans les couloirs, des cris deviennent intensifs. A l’intérieur d’une salle de réunion, une population bigarrée se tient debout encensant le refrain « Dieu Tout-Puissant ». Il est 16h 30. Nous sommes au siège de l’Organisation Pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire.

Les « Fidèles » du parti politique se retrouvent encore pour élever leurs mains vers Dieu. Ceci dans le cadre de leur traditionnelle prière de repentance et de délivrance organisée chaque 26 du mois. La séance de ce 26 décembre consacre la 11ème du genre. Le chiffre 11 que le Président du parti couvrira d’une certaine intelligentsia une fois monté sur scène. Selon lui le chiffre 11 a une signification profonde. Et l’histoire du monde révèle que l’une des deux tours de World Trade Center à New York qui est le 11 Etat des Etats-Unis, a été attaquée le 11 Septembre 2001 ; que le premier avion qui percuta l’une des tours porte le N° 11 et transportait 92 passagers tandis que le second portait n° 77 et transportait 65 passagers. L’attentat de Madrid s’est produit le 11 Mars 2004 soit 911 jours après celui de World Trade Center.

Le chiffre 11 parait donc varié. Et tout indique pour Agbéyomé Kodjo que la 11ème édition de la journée de jeunes et de prière pour le Togo va conduire à l’embrasement de la crise systémique qui secoue depuis fort longtemps «la terre de nos aïeux» avec des bouleversements majeurs bénéfiques pour tout le peuple Togolais. «Les chiffres sont déjà perceptibles» renchérit M. Kodjo.

Pour encore plus d’efficacité des signes, Agbéyomé Kodjo, Politicien de son état se met dans la peau de Pasteur. Il multiplie des versets bibliques comme proverbes 29 et Deutéronome 8, prophétise sur ses fidèles et en décrétant ( au lieu de déclarer comme le font les pasteurs » des paroles de bénédictions sur « son peuple ». un apprenti pasteur qui se débrouille pas mal.

«C’est avec cette conviction que je me fonde sur les termes de la nouvelle Jérusalem, pour décréter : la fin du système… la renaissance spirituelle et morale et décréter un Togo revêtu des attributs d’Or de l’humanité…. » confirme-il avant de conclure «Que Dieu bénisse le Togo et chacun de ses enfants».

Comme un prophète, M. Agbéyomé évoque un probable chamboulement sur la terre de nos aïeux : «Soyons sans crainte face aux chamboulements à venir dans notre pays car c’est bien l’éternel des armées qui a pris sur lui de délivrer son peuple comme il le fit par le passé aux israélites dans leur détresse en Égypte».

Des vœux pieux? Dieu exaucera t-il les vœux de Gabriel Agbéyomé ? L’homme est –il devenu du coup si superstitieux à tel degré qu’il n’hésite pas à prendre des décisions parfois jugées peu recommandables par des observateurs? Certains n’hésitent pas à avancer que le leader de l’Obuts aurait déserté le CPDC, juste sur la base de cette conviction que le miracle se produirait avant la fin de cette année. Aussi, d’autres langues prédisent-elles que le politicien pourrait revenir au bercail dans les prochains jours. Wait and See, comme le disent les compatriotes de Shakespeare.

La Rédaction

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement