pub
Culture

BENIN/ SICA 2011 : Le Togo y est bien représenté par la princesse des rives de Mono, Afia Mala

Advertisement

Cotonou, la capitale béninoise a accueilli la 7ème édition du festival Sica (Stars de l’Intégration Culturelle Africaine). Cet évènement qui rassemble chaque année des milliers de spectateurs et d’importantes figures du milieu culturel africain et d’ailleurs, a connu la participation de la célèbre artiste togolaise de la chanson, Afia Mala. Au rang des artistes invités d’honneur, Afia Mala qui célèbre ses 37 ans de carrière cette année, a rayonné sur le plateau de ce grand rendez-vous culturel, à travers quelques unes de ses prestations fort appréciées.

Sica draine habituellement un grand public à chacune de ses éditions. La 7ème qui vient d’être organisée au Bénin a connu une mobilisation encore très dense avec la participation de plusieurs pays africains. Une soirée de gala qui s’est déroulée ce samedi 26 novembre avec la présence très remarquée de la grande famille des artistes africains et de sa diaspora, a connu la remise des trophées aux lauréats de Sica 2011. Entre autres lauréats, la Marocaine Fatima qui a remporté le Prix de l’intégration africaine, la jeune artiste Sèssimè, auteur d’une remarquable prestation pendant le concours de musique moderne d’inspiration traditionnelle, qui a raflé le grand prix Sica. Quant au prix du public, il est revenu à l’artiste sénégalais Carlou D.

Ce festival se présente comme une véritable occasion de promotion où se fusionnent diverses opportunités de rencontres et d’affaires pour la valorisation et le rehaussement du marché de l’art en Afrique. En effet, il se positionne au titre d’un cadre de promotion des acteurs de développement culturels en Afrique, dont les professionnels des agences de communication, des promoteurs culturels, des distributeurs, des artistes et autres acteurs du secteur des arts et de la culture, principalement celui de la musique. «Sica, c’est la promotion de la culture africaine à travers les sonorités, musiques et danses modernes d’inspiration traditionnelle.» a soutenu Ali Wassi Sis le promoteur de l’évènement.

Sica n’est pas destiné seulement à récompenser les Stars africaines. En marge, s’est crée un espace de promotion des activités culturelles. Du fait de sa petitesse et son étroitesse, le marché africain de l’art et de la culture doit de se constituer en réseau sous-régional. Pour ce faire, les initiateurs de SICA, se sont fixés entre autres comme objectif de permettre aux acteurs et cadres de développement culturel, de se retrouver à ces occasions, dans un cadre d’échanges et de discussions sur la problématique de l’économie de l’Art et de la Culture en Afrique.

Signalons que Madou, une autre artiste de dimension remarquable en Afrique et dans le monde, a pris part à la manifestation aux côtés d’autres icones.

Rappelons que Madou sera aux côtés de Afia Mala, en tant que artiste internationale pour offrir quelques unes de ses virées artistiques et musicales dont elle détient le secret.

Au cours de ce festival, Afia Mala a bercé l’assistance de la soirée de gala, de ses mélodieuses compositions musicales qui ne cesent d’impressionner. Une esquisse de ce qu’elle a préparé comme cadeau de fin d’année à ses milliers de fans au Togo. Le rendez-vous est attendu pour les 16 et 17 décembre prochain à Lomé.

Vicarmelo TIEM

mala_af.jpg
Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement