pub
Sport

Togo/Championnat D1 : Le démarrage ce 22 octobre à Womé

Advertisement

La très longue vacance des clubs qualifiés pour le championnat national de première division arrive lentement à son terme. En effet, après le report du 1er octobre 2011 au 22 beaucoup de choses ont été fait pour le début de ce championnat à la date indiquée. Une rencontre samedi 15 octobre entre les responsables du ministère des Sports et ceux de la fédération aurait permis à déblayer le terrain pour une reprise prochaine.

Les difficultés pour un démarrage du championnat D1 dans des conditions idoines sont nombreuses et se situent à plusieurs niveaux. Parmi ces difficultés se trouvent en pôle point la question de financement du championnat. Au sortir de la dernière réunion, le président de la FTF, Gabriel Mawulawoè Améyi, a annoncé qu’à partir de ce matin, la moitié des 10 millions qui leur était promise par l’Etat leur sera accordée. De source proche du BE, on apprend qu’une une entente a été trouvée sur le nombre de clubs qui sera 18 et les 5 millions promis par l’Etat sont débloqués et n’attendent que preneur.

Le 22 octobre, c’est la date qui est avancée par la faitière du football national pour le démarrage d’un championnat dont la dernière édition est arrivée à terme, il y a plus de trois ans. Les difficultés rencontrées par les clubs pour se mettre à jour dans l’établissement des licences des joueurs sont les raisons évoquées par le secrétariat de la fédération pour justifier ce report.

Mais jusquà ce jour tout n’est pas fini, le processus d’établissement de licence se trouve jusqu’à présent à l’étape de publication des listes des joueurs. Mais là également, de nombreux clubs n’ont pas encore déposé leur liste. La plupart des clubs qui ont pu déposer cette liste, ont présenté un nombre insuffisant de joueurs pour faire une équipe.

A moins d’une semaine de la nouvelle date de la reprise, le calendrier n’est pas encore rendu public pour permettre aux clubs d’établir leur planning de la saison mais on dit que tout est prêt. Mais cinq jours passent très vite si le temps est laissé au temps et on sera obligé de penser à un énième report. Affaire à suivre!!!

Martial Bléwu

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement