pub
Médias

Séminaire de l’UJIT à kpalimé : Les journalistes sensibilisés sur la prise en compte du genre dans les médias.

Advertisement

La semaine dernière, à l’hôtel Cristal de Kpalimé, l’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT), avec l’appui financier de la Fondation Friedrich Ebert, a organisé à l’intention des journalistes un atelier de sensibilisation sur le thème : « La prise en compte du genre dans les médias ».

L’objectif de cet atelier, selon les responsables de l’UJIT, est non seulement d’amener les professionnels des médias à avoir une meilleure compréhension de la thématique « genre », mais aussi à les motiver s’intéresser à sa prise en compte effective dans les médias.

Dans son discours de bienvenue aux participants, M. Crédo Téteh, Secrétaire Général de L’UJIT, a noté que le genre dans les médias est une question d’actualité qui ne cesse d’interroger aussi bien des femmes que des hommes qui l’animent «Il est aujourd’hui inadmissible que les journalistes qui jouent un rôle primordial dans toute société soient mal informés ou peu outillés en ce qui concerne leur part de responsabilité dans la prise en compte du genre et surtout le rôle qui est les leurs véritablement» a-t-il indiqué avant d’ajouter, justifiant l’importance de cet atelier, qu’il urge donc de sensibiliser les professionnels des médias sur cette thématique afin que les hommes et les femmes qui y travaillent puissent collaborer sans discrimination en vue de la promotion de cette corporation.

Prenant la parole, pour sa part, M. Uta Dirksen, Représentante de la Fondation Friedrich Ebert, a insisté sur le fait qu’il est établi de nos jours qu’aucune nation ne peut véritablement se développer sans prendre en compte le concept «équité genre» dans toutes ses institutions. Cependant, a-t-elle précisé, cette prise en compte ne doit pas être considérée comme une faveur faite aux femmes, mais devra tenir compte du critère «compétence de la femme » afin de faire évoluer les institutions d’un pays. «Ainsi, je sollicite la forte implication des institutions de votre Etat dans la promotion de l’équité genre pour son développement » a-t-elle conclu.

Ouvrant les travaux de cet atelier, M. Apedo Edem, Préfet de kloto, s’est réjoui que la Préfecture dont il est en charge ait accueilli cet atelier dont le thème est d’une grande importance pour la promotion des médias au Togo. Il a, pour ce faire, remercié les partenaires financiers de l’UJIT et a, non seulement souhaité qu’ils continuent à apporter régulièrement leurs appuis techniques et financiers à cette organisation de presse pour des séminaires qu’elle organise dans le cadre du renforcement des capacités des professionnels des médias au Togo, mais aussi invité les participants s’investissent davantage dans cet atelier afin que le thème retenu soit porteur.

Durant trois jours, les participants ont eu à suivre avec intérêt cinq communications sur notamment « La notion du genre : quelle compréhension ? » présentée par M. Cyril Komlan, juriste-spécialiste du Genre, « La prise en compte du genre dans les médias » par M. Kossivi Gbodui, journaliste-consultant des médias, « Place fait au genre dans les textes fondamentaux et conventions dans les médias » par Mme Awusoba Adjoa, membre de la HAAC, « Femmes des médias aux postes de responsabilité : compétence ou simpli promotion ?» par M. Holonou Hounkpati, Directeur de publication de Carrefour et « Quelles stratégies pour les femmes des médias pour ce faire entendre au sein des médias par rapport au Genre ? » toujours par Mme Awusoba Adjao.

D.M.

Togoportail, toute l’informaton à votre portée

Advertisement