pub
Culture

Miss Togo 2011, Monique Handlos Quizi, invitée d’honneur sur Vosges TV

Advertisement

La Miss Togo 2011, Monique Handlos Quizi qui a séjourné tout récemment en France où elle a activement pris part au Festival International de Géographie (FIG) à Saint Dié, a réalisé une interview télé sur VOSGES TV la télévision de la Région qui jouit d’une bonne audience au plan international à travers ses émissions très appréciées; le Journal Télévisé (JT) du FIG est l’une d’entre elles. Lors d’une interview accordée à la Miss au cours de cette émission, interview que Togoportail vous propose, Monique Handlos Quizi revient sur l’appréciation de son séjour, le rôle d’un concours de beauté comme celui de Miss Togo, les profits et les avantages d’être une ambassadrice de beauté de son pays, la participation du Togo et la présence fructueuse de l’Afrique dans un tel festival.

Bonjour Miss Togo. Vous pouvez nous expliquer ce qui vous a donné envie de vous présenter à une élection Comme celle de Miss Togo ?

D’abord valoriser mon corps, ma beauté et mon intelligence et aussi me mettre à la hauteur des autres filles. Une fois élue, représenter valablement mon pays.

Est-ce que vous pensez qu’il y a une différence entre le rôle que joue Miss Togo et le rôle que joue Miss France ?

Non pas du tout. Je dirai que Miss Togo a été en quelque sorte puisée de Miss France. L’élection se passe pratiquement de la même façon et je pense qu’il n’y a pas une très grande différence.

Vous animez une conférence au cours de ce FIG sur le thème jeunesse et développement, contribution des Miss aux Objectifs du Millénaire pour le développement par les femmes au Togo. Est-ce que vous pouvez nous en dire deux mots ?

D’abord la contribution des Miss; les gens ont tendance à croire qu’une fois les Miss élues, elles n’œuvrent plus pour le développement de leur pays, c’est juste une élection plastique mais je veux essayer de faire comprendre au gens que depuis l’avènement de Miss Togo, c’est un effort que les Miss effectuent en fait, pour valoriser et développer leurs pays.

Que pensez- vous du Festival du Géographie sur lequel vous êtes depuis jeudi ?

Je n’ai jamais entendu parlé de ce festival mais grâce à mon élection j’ai eu l’occasion d’être invitée ici et je crois que c’est une bonne initiative. On apprend beaucoup de choses.

En dehors de votre conférence, quel a été votre programme pendant ces 4 jours que dure le festival ?

J’ai assisté à d’autres conférences. Vu que le festival a été présidé par le Togo, j’ai eu à accompagner les autorités du Togo dans un telle manifestation, j’ai activement pris part au programme sur place ici, et aussi à suivre des débats.

Est-ce que vous pourriez nous dire un mot de ce que vous pensez du thème de ce FIG « l’Afrique plurielle, paradoxe et ambition » ?

Ce thème est très pertinent. Je suis très heureuse qu’on ait une fois mis l’accent sur l’Afrique et également qu’on ait pu débattre sur des thèmes et comme on a dit « paradoxe et ambition, Afrique plurielle» c’est un thème très bien pour nous les africains et pour ceux qui ne connaissent pas l’Afrique.

Le FIG prend fin ce soir après quel est votre programme ? Vous rentrez au Togo ?

Ce soir nous rentrons sur Paris. Je tiens à dire que je suis en France depuis le 19 octobre passé. J’ai assisté à Top Preza au salon mondial du tourisme où j’ai eu à valoriser et à promouvoir mon pays le Togo. J’ai également connu le pays, j’ai visité certaines villes et je suis venue à Saint Dié pour le FIG.

C’est votre première fois de venir en France ?

Oui c’est la première fois depuis mon élection et c’est la première fois que je suis montée dans un avion et ça fait chaud au cœur. La France est carrément différente du Togo. Ça fait découvrir en fait beaucoup de choses.

Merci beaucoup Miss Togo.

Merci à vous.

Interview réalisée par VOSGES TV et transcrite par Togoportail

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement