pub
Sport

Interview exclusive de May Alaa, présidente du comite d’organisation du Championnat Africain de Volley-Ball. (CAVB)

Advertisement

Votre journal en ligne, ‘’Togoportail.net’’ a rencontre Mme May-Alaa pour vous. Elle est présidente du comite d’organisation de la CAVB (Championnat Africain de Volley Ball), qui a accepté dresser le bilan du deuxième tour des éliminatoires de Beach-Volley comptant pour les qualifications des Jeux Olympiques de 2012 que le Togo a abrité du 13 au 17 Octobre dernier. Mme May Alaa s’est prêtée aux questions sur le volet organisationnel de la compétition, sur le niveau du Volley-ball en Afrique. Lecture….

Togoportail.net : Que dire de ce deuxième tour des éliminatoires de Beach Volley qui vient de finir au Togo ?

May-Alaa : Alors il y a plusieurs choses, je peux commencer par l’organisation, c’est vraiment une surprise, c’est formidable, la Fédération Togolaise de Volley-Ball FTVB, a fait un grand effort. Je connais personnellement son président, on travaille tous a la Confédération de Volley-Ball. Il a compris les exigences avant d’accueillir cette compétition, et le pari a été relevé. Au point de vue arbitrage également, ca été une réussite car on a accueillit des arbitres internationaux de haut rang, aux côtés de locaux émergeants; il s’agit d’une bonne expérience partgée, nous pensons. Au niveau des athlètes, les équipes togolaises sont classées troisième en classement général et sont en bonne progression sur le continent, nous sommes content de ce niveau qu’a le Volley-ball en Afrique. Dans cette zone, il y a trois pays qui sont qualifiés pour les phases finales, le Kenya, en Dames, l’Egypte en Hommes puis l’Afrique du Sud en Hommes et Dames.

Au point de vue classement, l’Afrique du Sud est qualifieée aussi en Hommes qu’en Dames, qu’est ce qui a milite en leur faveur pour ce résultat ?

L’Afrique du Sud a une histoire en Volley-ball. Ca ne vient pas comme une surprise pour l’Afrique du Sud, ce pays abrite et participe a beaucoup de compétitions, donc a beaucoup d’expériences. Ce n’est pas surprenant son résultat. La Confédération Africaine de Volley-Ball s’évertue d’ailleurs pour l’amélioration du niveau du Volley Africain.

Peut-on dire que l’Afrique du Sud, une fois qualifie peut faire figure de favorit pour l’Afrique, lors des JO 2012 ?

Oui, à ce rythme, ils seront qualifiés. L’Afrique du Sud a remporté les Jeux Africains de Maputo de Juillet dernier, et le niveau va en grandissant pour ce pays. En 2010, ils ne sont que 5 pays africains à prendre part à cette compétition, maintenant ils sont une trentaine. Et le niveau aussi suit. L’année prochaine, nous vous réservons encore des surprises du nombre des pays africains sur l’échiquier international en Volley-Ball.

Martial Blewu

Togoportail, toute linformation à votre portée

Advertisement