pub
Economie

Fin des travaux de l’Observatoire des Pratiques Anormales (OPA) à Lomé.

Advertisement

Point final à la rencontre relative à la perennisation de l’Observatoire des Pratiques Anormales, tenue à Lomé au Togo ce 29 Septembre. Les participants recommandent la perennisation de l’OPA à travers la création d’une structure ayant existence juridique formelle au sein de l’UEMOA.

Plusieurs recommandations sanctionnent la fin des travaux de la réunion sur l’Observatoire des Pratiques Anormales à tous les corridors de l’Afrique de l’Ouest; entre autres l’extension du mécanisme en prenant en compte les formules de synergie à dévélopper avec l’Organisation du Corridor Abidjan-Lagos(OCAL), en fonction des différentes phases de développement de l’Observatoire et l’extension des indicateurs de l’OPA d’une manière progressive et prudente à tous les modes, et l’ensemble des types et maillons de la chaine des transports.

Ils demandent également la mise en place d’un Comité de travail incluant l’UEMOA et la CEDEAO ainsi que les partenaires techniques et financiers pour faciliter le déclenchement et la mise en œuvre du processus de pérennisation. De façon spécifique, ils recommandent à la Commission de l’UEMOA de prendre des dispositions nécessaires pour assurer à l’Observatoire une phase de transition réussie et de créer un groupe de travail pour réfléchir et faire des propositions sur la question des sources de financement.

La réunion de Lomé a été organisée par la Commission de l’UEMOA en collaboration avec le West Africa Trad Hub. Elle a enrégistré la participation des représentants du Trade Hub, de la Commission de l’UEMOA et des experts des Etats membres et du Ghana. Démarrée le 27 Septembre 2011, la réunion a pris fin deux jours plus tard.

Firmin Teko-Agbo

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement