pub
Culture

Fête de la bière 2011 au Togo : La première boucle bouclée sur une ambiance festive des grands jours

Advertisement

Des centaines de motos et de voitures sur des trottoirs, et sur la terre-pleine du Boulevard du Mono, coté Hotel Ibis de la Ville de Lomé. Un grand public et de millier de consomateurs dans les parages du site de Coconut Beach et sur les abords de la chaussée. Des queues qui se forment et qui se succèdent pour remplir des formalités protocolaires au niveau des entrées de la place abritant la fète de la bière. Et à l’intérieur, difficile de se frayer un chemin, un monde fou remplit les lieux. C’est la toute dernière couleur qu’offre la kermesse de la Fête de la Bière, l’édition 2011.

Du jamais vu! nous confie un responsable de la Brasserie du Bénin, organisatrice de l’évènement qui draine un grand public de la capitale ce soir et cette nuit profonde du 23 octobre 2011. «Nous n’avons jamais enregistré un si grand nombre d’hommes présents à ces lieux depuis que nous organisons la fête de la bière», renchérit-il

Un du groupe le confirme à l’intérieur, «je ne comprends pas pourquoi ils prennent encore des tickets et permettent encore aux gens d’entrer», il fait bien sûr allusion à ses autres collègues qui soumettent des milliers de visiteurs à de sérieux controles à l’entrée.

Ces visiteurs, ils sont venus pour s’égayer et surtout toucher du doigt leurs Stars du moment, les Toofan. Ces artistes prestent ce soir. Pendant des minuites et des minutes, ils parcourent leur repertoire et différents albums. Et le public est enchanté et emballé. Mais leur folie monte encore quand Agboti Yawo monte sur scène. Cet artiste Togolais d’une cinquantaine d’année rappelle à de nombreux visiteurs de vieux souvenirs.

Agboti Yawo fait partie des Stars Togolaises des années 80 et 90. Il a fait la pluie et le beau temps pendant cette période dans le pays. Des cris et applaudissements nourris se sont aussi invités dans la soirée.

La première partie de la fète de la bière édition 2011 s’achève sur cette note appraemeent satisfaisante. La seconde partie débute cette semaine et l’heure n’est pas encore au bilan mais les responsables se disent marqués par cette première partie et se sentent confiants pour la suite. Selon certains, il est soutenu que le coté culturel et ambiance de la manifestation de cette année a plus réussi que l’année dernière.

Mais quelle quantité de litres de bière et de sucrerie a été consommée? «C’est trop tot pour le dire», répond le responsable cité plus haut. En tout cas, une chose est sure, pleins de visteurs se sont plaints du prix des boissons vendues. Le prix promotionnel fixé par la BB n’a pas trop plu. «S’il il faut encore diminuer et plus que ça, la Brasserie va enregistrer d’énormes pertes», laisse entendre dans les coulisses une jeune dame de la Brasserie.

L’épilogue de cette édition est à vivre ce week end avec la soirée VIP au stade de Kégué.

Firmin Teko-Agbo

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement