pub
Politique

Deuxième jour des audiences à Tsévié : Vive émotion jusqu’aux larmes à la CVJR …

Advertisement

Des larmes comme il en pleuvait à l’audience de la CVJR de ce matin à Tsevié. Le récit d’un ancien gendarme victime d’abus d’autorité, de calomnie et d’accusation mensongère à fait coulé des larmes jusqu’à la Commission…

Le récit de Koublenou relate le malheur d’un gendarme qui faisant des enquêtes sur des réseaux de fabriquant de faux billets se trouva en difficulté avec son chef hiérarchique qui l’a accusé d’être corrompu et le jeta injustement à la prison.

Le pauvre enfermé plusieurs mois à la gendarmerie a fait l’expérience de kasaboua, prison où la torture est érigée en système. Reconnu non coupable et réintégré par une décision de l’Etat major, il n’a pas pour autant repris le service à cause de l’opposition de son chef hiérarchique qui l’enferme une nouvelle fois à la prison civile de Lomé.
Finalement libéré pour de bon, il alla retrouver son chef celui là encore qui dit ses regrets et l’ordonne d’aller espérer comme un bon citoyen car son nom est parmi les personnes à réhabiliter. Cette réhabilitation la victime l’attend depuis plus de deux décennies.

De toute cette histoire mouvementée la victime déclare que le résultat est la perte de ses deux premières filles, l’abandon du foyer par sa femme et lui-même qui devient après 20 années de service, un collecteur d’ordures pour subvenir à ses besoins car n’ayant pas de pension.

La victime s’est demandé à plusieurs reprises quelle a été sa faute. Poursuivant, il a affirmé que même s’il avait commis une faute comme il a déjà faite, vingt ans de service après, il avait droit à sa pension de retraite car dans l’armée 15 ans de services suffisent pour en bénéficier.

Le récit raconté de façon vivante par la victime elle-même a suscité une vive émotion dans la salle. Dans le public les larmes ont coulé, Mgr président a retenu les siennes. Mais un membre de la commission se la coulait à flot.

Germain Kokoura

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement