pub
Santé

Campagne chirurgicale gratuite des hydrocèles dans les Plateaux : L’ong Aimes-Afrique compte opérer près de 200 patients

Advertisement

L’Ong Internationale Aimes-Afrique se rapproche davantage de la population nécessiteuse des Régions des Plateaux, en début de semaine, pour une vaste campagne chirurgicale gratuite qui se déroule en collaboration avec le Programme National d’Elimination de la Filariose Lymphatique du ministère de la Santé. Elle a lieu précisément au Centre Hospitalier Préfectoral (CHP) de Notsè et au Centre Hospitalier Régional (CHR) d’Atakpamé.

Depuis lundi 17 octobre, des opérations chirurgicales gratuites pour les grosses bourses (Hydrocèles) sont en cours dans les Plateaux, notamment au CHP de Notsè (environ 95 km d Lomé) où du 17 au 19 octobre, 51 patients ont été opérés avec succès.

L’hydrocèle est une complication de la filariose lymphatique qui, se présentant sous forme d’une affection, se manifeste par une augmentation du volume du testicule.

Elle résulte de l’épanchement de liquide dans le scrotum ou le long du cordon spermatique et parfois en plusieurs endroits.

On distingue différentes formes d’hydrocèle en fonction du lieu de l’épanchement.

Cette maladie affecte en général les nouveau-nés ou les hommes de plus de 40 ans.

Il est attendu d’opérer près 200 patients au terme de cette campagne qui prend fin demain au CHR d’Atakpamé ( environ 175 km au Nord de Lomé) où la campagne se poursuit dans la 2ème phase des opérations, ce 20 octobre.

Ainsi, après 6 années de fonctionement, plus de 10 000 cas ont été opérés avec réussite, au terme de vastes campagnes de consultation gratuites ménées dans 250 localités où 300 000 patients ont été gratuitement pris en charge par les médecins togolais, maliens et burkinabé.

Première Ong Africaine spécialisée dans les activités médico-chirurgicales humanitaires, “Aimes-Afrique” a été créée le 19 janvier 2005. Elle compte aujourd’hui, plus de 220 médecins volontaires.

Rappelons que “Aimes-Afrique” a pour objectif principal d’œuvrer pour la promotion de l’Education pour la Santé au sein de la population à la base en impliquant fortement les agents de santé notamment les médecins, pharmaciens, infirmiers, sages-femmes… pour une amélioration de la santé et de l’éducation des populations les plus démunies dans la droite ligne des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) en Afrique.

La Rédaction

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement