pub
Economie

Les Compagnies d’Assurance d’Afrique, en réunion de travail à Lomé

Advertisement

Les compagnies d’assurances d’Afrique sont en conclave depuis ce lundi matin dans la Capitale Togolaise. Ceci dans le cadre de leur Assemblée générale. Une sixième du genre. Au centre de la rencontre, la viabilité des sociétés et cabinets de courtage d’assurance dans les marchés de la zone CIMA.

Les acteurs et professionnels des compagnies des assurances sur le continent africain se penchent sur les questions relatives aux mesures juridiques qui s’imposent pour l’amélioration des conditions de collaboration entre assureurs et courtiers. A cet effet l’accent sera essentiellement mis au cours de la rencontre sur les conditions de prestations des courtiers en vue d’assainir le secteur.

Selon la Présidente de la Fédération Inter-Africaine des Assureurs Conseils, il parait opportun de rappeler que le courtage en zone CIMA (Conférence Internationale des Marchés d’Assurance), est constitué de plus de 60% des émissions, près de 50% de la main d’œuvre du secteur.

Tout cela réparti entre 325 courtiers environs de tailles diverses. La vocation première du Courtier est le conseil et la préservation des intérèts des assurés à travers la recherche des meilleurs conditions de placement des risques dans le rapport qualité/prix, la commercialisation des produits d’assurance et la gestion pour le compte des compagnies.

Les assises de Lomé portent sur la définition des reformes entamées à savoir l’adoption des mesures pour le retour de la confiance du courtier.

Ajoutons aussi qu’à l’issue de cette rencontre, un code de déontologie du Courtage sera adopté par l’Assemblée. «Aussi nous plaçons Lomé sous le signe de l’espoir, espoir d’ètre compris pour le développement de l’Assurance et la préservation des intérèts des assurés.», conclue la Présidente de la Fédération.

Firmin-Teko-Agbo

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement