Faits divers

GHANA : Une femme gifle un chauffeur de taxi pour avoir regardé le dessous de sa robe

Advertisement

Une jeune femme ghanéenne a donné une paire de gifle nourrie en début de cette semaine à un chauffeur de taxi à Bolgatanga, une ville du nord du Ghana, après qu’elle s’est rendue compte que le jeune homme ajustait de temps en temps le rétroviseur de son taxi pour regarder le dessous de sa jupe et ses parties intimes.

Le trajet de Boltanga à Bawku au nord du Ghana s’est révélé comme un enfer pour Seidu Musah, un jeune taximan du milieu, en début de cette semaine. Après avoir embarqué à bord de son engin de transport public des passagers et en plus d’une jeune dame, Maame Serwah Boateng, 26 ans, regard angélique et à avec une parure hors classe, le chauffeur n’arrivait plus à se retenir. C’est ainsi qu’il a eu l’ingénieuse idée de se servir de son rétroviseur pour observer de plus près la jeune dame et au delà son intimité.

Les fréquents ajustements du rétroviseur non pour obtenir le plan arrière de la circulation mais plutôt pour observer en gros plan la jeune fille a fini par réveiller l’instinct de cette dernière que quelque d’anormale se passait.

Ayant surpris le chauffeur en flagrant délit d’observation tendancieuse et après avoir constaté qu’il l’agressait sexuellement et en se concentrant constamment sur ​​la fente entre ses cuisses, Maame Serwah n’a eu autre réflexe que d’asséner une paire de gifle au chauffeur. L’incident a généré un embouteillage dans la circulation empêchant du coup les autres voitures de poursuivre leur trajet.

Au micro de nos confrères de l’Agence Ghanéenne de Presse (GNA), la jeune dame déclare avoir signalé le fait aux autres passagers de la voiture mais le chauffeur n’en a pas pris aucune considération. Très remontée, Maame Serwah a voulu alerter la Police mais les autres passagers ont plaidé coupable pour le chauffeur. «La prochaine fois que je le surprendrai entrain d’espionner mes dessous, je ne tarderai pas à le maitriser avec d’autres coups sur le visage» a-t- elle ajouté pour conclure.

L’un des passagers, un enseignant retraité, a déploré l’intrusion des regards du chauffeur mais a ajouté un bémol que l’incident est advenu parce que la jeune femme portait une mini jupe qui n’arrivait pas à couvrir ses genoux. Il a par conséquent exhorté la victime et par delà les jeunes filles à s’habiller décemment pour éviter ces mésaventures.

CA

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement