pub
International

GHANA/ John Kufuor : Le monde n’a pas le temps pour les leaders sans vision

Advertisement

L’ancien Président du Ghana, John Agyekum Kufuor, exhorte les Ghanéens à donner la chance au Nouveau Parti Patriotique (NPP) de revenir au pouvoir de sorte que le parti remette le Ghana sur les sentiers de la croissance et de la prospérité. Kufuor a fait cette déclaration en tant qu’invité d’honneur en milieu de semaine dernière à Accra lors d’une soirée de débat organisé par l’Institut de sondage Danquah.

La fièvre électorale qui s’empare de jour en jour en des Ghanéens, a inspiré l’ex Président John Kufuor à lancer un appel solennel aux électeurs Ghanéens pour qu’ils fassent un choix judicieux dans les urnes l’année prochaine.

Dans son discours à l’assistance et au delà aux téléspectateurs, Kufuor a déclaré que «nous sommes ici au nom du NPP et appelons le peuple à être attentif. Nous sommes comme des missionnaires, nous ne sommes pas là pour nous même. Nous nous efforçons d’élever le Ghana afin qu’il soit un véritable phare non pas seulement pour la sous-région mais pour l’ensemble du continent de sorte que l’Afrique gagne une place à côte des autres continents».

En jetant un regard dans le rétroviseur de ses deux mandats passés à la tête du Ghana, Kufuor a fait savoir que son administration a conçu un plan qui a donné des résultats positifs dont le pays bénéficie actuellement. En ce sens, il ajoutera que «la courte période de huit ans que nous avions passé à la présidence, nous a emmené à poser une fondation sans laquelle le Ghana ne peut s’élever à la hauteur qu’il atteint aujourd’hui».

Mais comme emballé par un air de regret, le prédécesseur d’Atta Mills, a laissé entendre que malgré le bon fondement posé, ceux qui ont continué l’ouvrage n’ont pas pu suivre le rythme et l’élan conçus. Conséquence, le gouvernement a été trahi et c’est pourquoi le Ghana est dans la stagnation et les difficultés actuelles. De cet aveu d’échec, Kufuor a ajouté que «le Ghana à l’instar des pays dans le monde, a besoin d’un leader qui a la prévoyance d’apporter un changement réel dans la vie des gens. Le monde n’a pas le temps pour les leaders sans vision».

En perspective aux prochaines consultations électorales, l’invité d’honneur de l’Institut Danquah a formulé une prière que «si Dieu le veut, lorsque le NPP reviendra l’année prochaine au pouvoir, nous renouerons d’avec nos projets de développements afin que le souci du bien être du peuple soit expérimenté par tout le monde».

L’ex Président a rassuré les Ghanéens que Nana Akufo Addo, le candidat du NPP, du fait qu’il soit entouré par des personnes bien intentionnées est une assurance qu’il tiendra ses promesses.

C.A. pour Togoportail.net

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement