pub
Culture

Remise en route du système de documentations des collections de musée du Togo

Advertisement

Quatorze professionnels de musée et du patrimoine culturel sont en atelier à Lomé du 22 au 26 août 2011. Etre capable de continuer et de terminer le contrôle de l’inventaire et mener tout le processus de documentation de collection de musée (enregistrement, marquage, création de fichiers maître et index), telle sera la mission de ces participants.

Les travaux ont été ouverts ce jour à la direction de la culture en présence du ministre des Arts et de la Culture, Yacoubou HAMADOU, de la directrice du musée national du Togo et de plusieurs acteurs du monde culturel togolais. Cette série d’ateliers est financé par l’UNESCO avec le partenariat de l’Ecole du Patrimoine Africain (EPA) et l’ICCROM.

Les résultats d’une étude menée par l’Ecole du Patrimoine Africain en 2007 révèle un état désastreux de la documentation des collections de musée de l’Afrique subsaharienne. En effet 50% des musées enquêtés «n’avaient pas de registre d’inventaire et 90% d’entre eux avaient essayé sans succès d’informatiser leurs systèmes de documentation».

C’est ainsi que l’UNESCO et l’ ICCROM ont affiné leurs objectifs de coopération dans le domaine de la documentation. Ce partenariat vise non seulement à fournir aux petits et moyens musées des pays les moins avancés des connaissances et des outils pour analyser leurs systèmes de documentations actuels mais aussi de les guider par une méthode conviviale, vers une adaptation de leurs systèmes de documentations manuels ou informatisés à leurs besoins.

Le Togo, pays pilote de ce projet bénéficie ce jour d’un atelier auquel participent 14 professionnels de musées et du patrimoine culturel venus du musée national, du musée régional d’Aného et du musée International du Golf de Lomé. Le ministre de la culture, dans mot d’ouverture a salué l’initiative et a relevé son importance pour la survie des musés du Togo.

Aux termes de l’atelier, les participants doivent être capables de continuer et de terminer le contrôle de l’inventaire et mener tout le processus de documentation de leur collection (enregistrement, marquage, création de fichiers maître et index).

Notons que l’ouverture officielle de cet atelier a pris fin avec une visite guidée du musée national du Togo.

Roger Adzafo

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement