pub
Société

« Pure water », une eau de boisson en sachets qui fait l’objet de contrefaçon à outrance au Togo

Advertisement

L’eau minérale en sachet communément appelé «pure water» est rentrée dans les habitudes alimentaires des togolais depuis quelques années. On la retrouve dans tous les coins de rue, chez presque toutes les revendeuses de repas, dans des bars et restaurants. Plus pratique, plus hygiénique, elle fait de l’ombre à l’eau de robinet.

Cependant force est de constater que les «pure water» ne remplissent pas tous forcément les conditions hygiéniques comme son nom l’indique. Le foisonnement de petites entreprises de fabrication de cette eau en sachet rend sa qualité de plus en plus douteuse. Si certaines utilisent réellement de l’eau minérale, ils sont nombreux à se contenter des eaux de robinet, des eaux de forage ou encore de pluie.

Importée des pays voisins (Ghana et Nigéria) l’eau minérale en sachet a hérité de l’appellation anglaise «pure water» qui signifie en français «eau pure». Ces sachets d’eau minérale font souvent dix centimètres carrés (10 cm²) pour une contenance de cinq cent millilitres (500 ml). Son prix demeure invariable malgré la hausse perpétuelle du prix des produits pétroliers (25 Frs CFA).

L’intérêt accordé au « pure water» explique le foisonnement de petites entreprises qui en fabriquent à travers tout le pays. Quelque soit la société, toutes inscrivent « eau minérale des montagnes de…» sur leurs sachets. Cependant la réalité est toute autre.

Des entrepreneurs indélicats utiliseraient des eaux de robinet, de forage ou encore de pluie sans traitement au préalable.
Achetés en grande quantité, les sachets d’eau minérale sont souvent gardés dans des conditions hygiéniques douteuses. On peut les voir juxtaposés à même le sol aux abords des routes du quartier Dekon. Conséquence l’eau finit par avoir un goût désagréable. Cela n’empêche pas pour autant les patrons de les commercialiser. La santé n’ayant de prix, chacun doit savoir ce qu’il boit et où il boit.

Roger Adzafo

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement