pub
Médias

Les journalistes Togolais appelés à plus de responsabilité au terme d’un forum d’échanges à Lomé

Advertisement

Ils sont plus d’une cinquantaine de journalistes aussi de la presse publique que privée à prendre part à un forum d’échanges initié par la Direction de la formation civique du Togo ce 06 aout à l’intention des hommes de media. Ils ont réfléchi sur leur responsabilité dans la consolidation des espaces de liberté au Togo.

Première du genre, la réunion a duré environ 2 heures d’horloge. Ce que les hommes de médias ont déploré en fin de rencontre. «Nous aurions souhaité que ces genres de rencontres s’étalent sur 3 ou 4 jours afin de pouvoir bien vider le thème du jour», lance le Directeur de publication de ‘’Le Contemporain’’, une presse privée du pays. Même souhait exprimé par un autre confrère de la Croix du Sud, une presse privée également. Nouvelle favorablement accueillie par les Responsables de l’Institution organisatrice du forum.

Responsables qui se félicitent de l’ambiance dans laquelle s’est déroulée la réunion du samedi soir, une atmosphère tout à fait détendue, ce qui n’était pas une évidence à priori au regard du climat de suspicion et de méfiance qui prévaut ces derniers temps de prétendue menace de mort dont feraient l’objet quelques confrères. C’est à ce même jour d’ailleurs qu’une marche pacifique initiée par SOS Journalistes en Danger a eu lieu dans la capitale togolaise.

Il faut souligner que la Direction de la formation civique a invité un conférencier pour l’entretien du jour. Ce dernier Victor Aladji, Journaliste à la retraite a rappelé aux à ses confrères réunis les trois principales missions de la profession qui sont celle d’informer, d’éduquer et de distraire. «Soyez humble dans votre profession». conclue-t-il.

Firmin Teko-Agbo

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement