pub
Société

Le Togo veut mieux maîtriser l’effectif de son administration publique

Advertisement

Dans le cadre du programme de la modernisation de l’administration togolaise engagée par le gouvernement, une vaste opération de dénombrement des Agents de l’Etat, se tiendra dans les prochains jours au Togo. Connaitre et maîtriser le nombre exact des Agents de l’Etat sur toute l’étendue du territoire national, tel est l’objectif de l’opération prévue pour environ deux mois, et financée par le Programme des Nations-Unies pour le Développement. C’est au cours d’une conférence de presse organisée hier à Lomé, que le ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, M. Esso Solitoki a donné les précisions sur cette opération.

Durant deux mois, tous les services relevant de l’administration publique vont connaitre la visite d’une centaine d’agents recenseurs mobilisés pour sillonner tous les départements publics de l’Etat pour dénombrer l’ensemble des salariés de l’administration togolaise en fonction actuellement.

Cette opération qui sera conduite par le cabinet « Top 3000 » vise notamment à mettre un peu d’ordre en ce qui concerne l’effectif des agents de l’Etat, annoncé le ministre Solitoki Esso. “Il y a des dysfonctionnements que nous voulons corriger. Et c’est la réforme qui a été mise en œuvre qui peut nous permettre dans cinq ans, de pouvoir voir à près ce que nous avons réalisé pour mettre un peu d’ordre’’, a-t-il précisé.

Cette opération concerne tous les fonctionnaires quelle que soit la position occupée dans la nomenclature de l’administration togolaise et comporte plusieurs phases, notamment la formation des agents recenseurs, leur déploiement sur le terrain, la préparation des outils de travail et le dénombrement proprement dit, suivi du traitement des résultats.

Seront donc pris en compte des agents de l’Etat qui sont rémunérés sur le budget de l’Etat et sur les budgets autonomes des institutions et établissements publics. Les forces armées et de sécurité sont exclues de cette opération en raison de leur statut particulier.

Pour la meilleure mise en œuvre de l’opération, l’autorité a divisé le pays en 7 régions et une centaine d’agents recenseurs ont été déjà formés dans ce cadre.

Soulignons que selon la dernière statistique obtenue, environ 48.000 agents de l’Etat forment la population de l’administration publique au Togo. Ce chiffre est donc à confirmer ou à infirmer au terme de cette opération à laquelle l’autorité accorde une très grande importance pour une administration plus moderne et plus efficace.

Ce dénombrement nécessite la présence physique des agents de l’Etat à leur poste, a tenu à souligner M.Esso Solitoki.

Vicarmelo TIEM

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement