Advertisement
International

Ghana: Présidentielle 2012, la chance va-t-elle sourire encore aux « John »?

Le candidat du Congrès National pour la Démocratie (NDC) parti au pouvoir au Ghana, John Atta Mills, vient de designer John Mahama comme son colistier pour le compte de la présidentielle de 2012. Les deux hommes qui ont pour prénom « John » feront campagne ensemble pour essayer de rééditer l’exploit de 2008.

Le ticket présidentiel pour le parti au pouvoir au Ghana est prêt et est désormais connu de tous les Ghanéens. Le choix de John Dramani Mahama par John Atta Mills a été largement approuvé par le comité exécutif du NDC le jeudi dernier à Accra. En toute logique, le président John sera épaulé par le second John pour de nouvelles conquêtes électorales.

Commentant les raisons du choix du colistier de John Atta Mills, le Secrétaire Général du NDC, Johnson Asiedu Nketia alias Général Mosquito, a déclaré que « c’est une décision judicieuse des instances du parti. Nous avons approuvé la candidature de John Mahama parce qu’il assume avec succès les charges qui lui sont confiées ».

L’élection du président Atta Mills au primaire du NDC comme le candidat du parti à une majorité écrasante est un message qui a convaincu les membres du comité exécutif à donner carte blanche au capitaine John Atta Mills pour faire route avec son actuel vice président. Pendant ce temps, le candidat du principal parti de l’opposition, le Nouveau Parti Patriotique (NPP), Nana Akufo-Addo, n’a pas encore dévoilé le nom de son colistier.

L’alliance entre les deux « John » est une stratégie qui vise à faire réélire le ticket présidentiel du NDC à la tête du Ghana. Mais certains observateurs de la vie politique du pays se demandent si le porte flambeau du NDC saura encore séduire les électeurs lors de la présidentielle.

Il n’est un secret pour personne que les divergences de vue et les critiques acerbes de certains membres du parti en particulier les Rawlings contre leur propre président et candidat du parti ont contribué beaucoup à étaler au grand jour les manquements du gouvernement qui est dirigé par John Atta Mills. Mais par contre d’autres estiment qu’Atta Mills a réalisé des exploits seulement en trois ans de pouvoir, ce que les autres ex-présidents n’ont pu faire durant leurs mandats. Ces optimistes croient donc que dans un pays où la chance sourit toujours aux « John », le ticket présidentiel du NDC part avec des pronostics favorables pour conserver le pouvoir en 2012.

Rappelons que depuis l’amorce de la démocratie dans les années 90, le pays a été successivement dirigé par Jerry John Rawlings, ensuite par John Agyekum Kufuor et actuellement par John Atta Mills.

CA pour Togoportail

 »Togoportail, toute l’actualité en temps réel »