pub
International

GHANA : Après leur défaite, les Rawlings font allégeance au NDC

Advertisement

L’ex première dame du Ghana Nana Konadu et son époux Jerry John Rawlings s’engagent à promouvoir la cause du parti au pouvoir, le Congrès National Démocratique (NDC), lequel ils ont contribué à fonder. En visite à Kumasi, une ville du centre Ghana, Konadu Rawlings a remercié les militants du NDC qui lui ont apporté leur soutien avant et pendant les élections primaires du parti avant de réitérer son engagement de militer pour la cause du parti pour s’assurer qu’il recouvre sa vraie identité.

Les Rawlings qui semblaient avoir perdu de la voix après la cuisante défaite de Nana Konadu Rawlings aux élections primaires du NDC en juillet dernier, essaient de raviver leur ancienne gloire dans le parti.

S’adressant à un rassemblement des militants et partisans du NDC dans la région Ashanti, Nana Konadu a déclaré qu’elle demeurera fidèle aux motifs qui l’ont poussé à contester les méthodes de gestion du parti et du pouvoir par le président Atta Mills.

De ce fait, elle affirme son ambition de voir le NDC re-approprier sa véritable identité pour aider à l’émergence d’un Ghana nouveau. Sur la base de cette conviction, elle ajoute «même si je n’ai gagné le poste du porte flambeau de notre parti, je ne vais pas renoncer de dire la vérité, de plaider pour l’emploi de nos jeunes, l’emploi des organisateurs, l’emploi des dirigeants et l’emploi des cadres du parti. Je tiendrai ferme à ces valeurs et à ces convictions. Je vais continuer à lutter pour la vérité afin de nous assurer que le NDC soit plus fort et qu’il devienne le meilleur parti dans le pays».

Répondant aux incessantes rumeurs qui font tantôt état d’une démission de Jerry John Rawlings et tantôt de son limogeage dans le parti, l’ex candidate malheureuse au primaire du NDC proclame que c’est malheureux d’entendre les gens qui véhiculent de tels propos. Il ne peut en être ainsi, c’est une option à exclure.

Elle a au contraire fait savoir aux militants que le fondateur du NDC aurait voulu être à ses cotés à Kumasi, mais il est en voyage.

Après la victoire d’Atta Mills comme le candidat du NDC pour la présidentielle de 2012 au congrès de Sunyani avec près de 97% des voix, les Rawlings qui avaient véhément critiqué le président Atta Mills et son administration, se sont retrouvés dans l’embarras de rester sous la bannière du parti ou carrément quitter ses rangs pour aller fonder un autre cadre politique.

Maintenant que l’ex premier couple, principal icône du NDC, a clarifié sa position vis-à-vis des inconditionnels du parti qui commençaient à perdre leur estime en eux, la hiérarchie espère que tous se rangeront derrière le candidat élu du parti. Certes, un pas est franchi mais la grande interrogation reste à savoir si oui ou non les Rawlings feront campagne pour Atta Mills.

CA pour Togoportail

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement