pub
Education

Entretien avec Akuto Melina AGBETI-MESSAN, 2ème meilleure bachelière en G3 de l’année 2011 au Togo

Advertisement

L’Institut NOGEN semble cultiver l’excellence. Chaque année ses élèves se retrouvent parmi les meilleurs admis au probatoire comme au baccalauréat. En 2010, il a comptait les premier et deuxième meilleurs élèves du Togo au Bac1. Cette année encore il a figuré parmi les meilleurs au Bac2. Il a raflé la 2ème et la 4ème place du Togo. Cette 2ème place a été signée Akuto Melina AGBETI-MESSAN. Cette fille était aussi 1ère du Togo, série G3 au Bac1 en 2010. Nous l’avons approchée pour savoir le secret de son succès!

Voulez-vous bien vous présenter à nos lecteurs?

Tout d’abord, permettez-moi de remercier Sika’a pour cette opportunité. Je me nomme Akuto Melina AGBETI-MESSAN. Je suis élève à l’Institut NOGEN en classe de terminale G3.

Vous avez eu votre bac cette année. Dites-nous comment vous vous sentez après les résultats.

Très bien! Quand on finit brillamment son année scolaire, il y a toutes les raisons pour se réjouir. Je fais un clin d’œil à tous mes professeurs et à tous ceux qui ont contribué à mon succès.

Au bac1, vous étiez 1ère du Togo. Cette année, vous êtes 2ème du Togo au bac 2. Quel est votre secret?

D’abord, une rectification: je suis 2ème de ma série au Togo au Bac 2, et non 2ème de tous les bacheliers du Togo. Pour revenir à votre question, je dirai que je n’ai pas de secret. Je n’ai fait que récolter le fruit de mon travail. Si vous voulez, le travail est mon secret.

Certains élèves apprennent les leçons par cœur, d’autres en retiennent seulement les grandes lignes. D’autres encore résument les cours à leur manière. Et vous, quelle technique utilisez-vous pour maîtriser vos leçons?

Moi je suis bien les cours en classe. Je pose des questions. Une fois que je comprends bien, il ne me reste plus qu’à relire à la maison. Je refais seule tous les exercices traités en classe. Nous avons aussi un groupe de travail dans lequel on a banni les amusements. J’ai des répétiteurs qui m’encadrent à la maison. Je ne manque pas aux Travaux dirigés(Td). C’est ça même qui fait ma force.

Quelles sont les matières dans lesquelles vous travaillez bien?

Je suis bien en Technique commerciale, Comptabilité, Economie générale, Mathématiques, Français, Anglais et autres. Seules l’Histoire-géographie et l’Economie et Organisation des entreprises m’embêtent un peu; mais là aussi, j’ai toujours la moyenne.

Avec tous ces bons résultats, vous devez être en train de préparer votre valise pour continuer les études à l’étranger

En fait, non. On allait demander une bourse, mais on nous a dit qu’on n’en accorde pas aux mineurs. Comme je n’ai que seize ans, je suis donc loin d’en avoir une.

Dans quel domaine pensez-vous poursuivre vos études supérieures?

Je veux faire le droit des affaires.

Que dites-vous aux jeunes en général et aux filles en particulier qui veulent faire comme vous?

Je leur dirai qu’il n’y a rien de plus précieux que leur avenir. Qu’ils nouent amitié avec leurs cahiers. Les plaisirs et autres, il y aura un temps pour ça. Il faut respecter ses parents, ses enseignants et surtout ne pas sécher les cours et donner de l’importance à toutes les matières. Moi je crois que le téléphone portable est source de régression pour un élève. Donc je conseille vivement à mes frères et à mes sœurs de se passer pendant l’année scolaire, des appareils portables, s’ils aspirent à faire comme moi.

Vous n’avez pas de portable?

Bien sûr que je n’en ai pas! Ce n’est pas parce que je ne peux pas en avoir. C’est parce que je n’en ai pas besoin pour le moment.

Que faites-vous durant ces vacances?

Je me repose. Vous savez, après tous ces mois de concentration, il va falloir que je me détende un peu. Donc, je regarde la télé, je dors un peu, j’écoute de la bonne musique ou je fais la lecture. Je reviens d’ailleurs d’un voyage de l’intérieur du pays.

Vous écoutez de la musique. Ça veut dire donc que vous dansez!

Je danse de temps en temps. Si vous voulez, je peux même vous faire démonstration de Cool Catché pour vous en donner la preuve. (Rire …)

Vous avez dit que vous suivez la télé. Quelles sont les émissions que vous suivez le plus?

Comme tout le monde, je suis les journaux télévisés, les feuilletons comme Shree, Kitani…. Les clips vidéo aussi me font beaucoup de bien.

Avez-vous des amis filles…garçons…?

J’ai des amis des deux catégories. De tous, il y a une seule à qui je peux rendre visite, puisse qu’elle n’est pas loin de chez moi. Les autres, on se rencontre à l’école. Je ne reçois pas de visite chez moi, sauf si c’est pour travailler.

Ce qui veut dire que vous n’avez pas de petit ami?

Je n’en ai pas encore l’âge; je n’ai que 16 ans. C’est vrai que des garçons sont tentés à me faire la cour, mais je leur dis tout simplement que je n’ai pas encore le temps pour ça. Mes études d’abord, et après on verra toutes les autres choses.

Quelle est votre religion?

Je suis chrétienne catholique. Je vais à l’église catholique de sainte Rita de Wuiti.

Est-ce la religion ou les parents qui vous ont imposé ce mode de vie?

Je ne sais pas. Je suis habituée à cette vie et je crois que je suis un peu née comme ça. Peut-être aussi que ce sont mes parents qui m’ont éduquée de cette manière, et quand j’ai grandi, cela est devenu tout simplement ma nature.

Un mot de fin?

Je demande à mes sœurs de se mettre au travail. Nous les filles aussi, nous pouvons beaucoup faire pour ce pays et cela passera forcément par une bonne éducation. Les garçons, il y en aura tous les jours. Il faut qu’on cesse de courir derrière le matériel. Promouvons plutôt le génie qu’il y a en nous. C’est ça qui fera notre force demain. Pour finir, je dis merci à mon papa et à ma maman qui ne cessent de m’entourer de bonheur et d’amour. Je n’oublie pas tous mes camarades, les enseignants de l’Institut NOGEN et vos lecteurs. Je fais également un coucou spécial au proviseur de l’Institut pour son soutien.

“Togoportail, toute l’information à votre portée”

Advertisement