pub
Société

Conviction religieuse et droit de l’enfant, même centre d’intérêt

Advertisement

Les enfants travailleurs domestiques sont confrontés à des difficultés liées à la non-jouissance de tous leurs droits et liberté reconnus par le code de l’enfant togolais. Plusieurs d’entre eux ne sont pas scolarisés. Le cri de détresse est lancé par quelques enfants travailleurs domestiques à l’endroit des Autorités Togolaises ce 05 août 2011 au cours d’une grande soirée spectaculaire organisée en leur faveur. Une initiative de la commission Femme et Enfant de l’Eglise Presbytérienne du Togo.

Elle vise à sensibiliser la population sur le respect des droits des enfants travailleurs domestiques et surtout leur dignité. Ceci dans le cadre d’un projet dénommé « accompagnement pour le respect de la dignité des enfants travailleurs domestiques » mis en place par ces religieux.

Ils suivent ces enfants dans les ménages pour leur permettre d’avoir des outils et capacité nécessaires pour résoudre les difficultés qu’ils rencontrent avec leurs patrons et leur apportent également des soutiens sur les plans matériels et scolaires. Ces enfants aussi déplorent le fait qu’ils soient soumis quelques fois à des travaux qui dépassent leurs capacités.

Firmin Teko-Agbo
Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement