pub
Politique

Sortie de l’OBTUS avec le sixième jour de prière, de jeune et d’humilité

Advertisement

L’Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire a tenu hier à son siège la sixième journée de jeune, de prière et d’humilité pour la repentance des péchés et la réconciliation du peuple Togolais. Dans un contexte de grogne sociale avec l’annonce de la grève de deux jours des syndicats contre la hausse du prix du carburant, les 28 et 29 juillet, les responsables de l’OBUTS se prononcent sur la question et en appelle à la mobilisation des partisans pour cette action en vue de l’amélioration des conditions de vie de la population.

Dans son message, le Président de OBUTS, Agbéyomé Messan Kodjo a invité ses militants à s’associer à la grève des syndicats les 28 et 29 juillet contre la hausse des prix du carburant. «Notre formation politique s’associe pleinement à l’initiative syndicale et populaire, et invite en conséquence tous ses militants, ses sympathisants, ainsi que
l’ensemble de la population de Lomé et de ses environs à se joindre massivement pour mettre fin à cette politique déshumanisante, conduite par ceux qui considèrent que leur position est un gage d’enrichissement sur le dos de la majorité
» a déclaré le président de OBUTS.

Il a noté que l’avalanche de hausse de prix des produits essentiels à
la consommation des ménages, face à des salaires et autres revenus
demeurés statiques, est une menace qui précarise les conditions de vie
des populations du Togo et les pousse à la grande misère.

Les syndicats n’étaient pas seuls à bénéficier du soutien de l’Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire. La jeunesse togolaise aussi. Elle autre, célébrera sa journée internationale le 12 août prochain. Pour anticiper l’évènement, Agbéyomé Kodjo lui dit ceci : «Jeunesse Togolaise, debout et marche dans la lumière de Dieu car ta libération est proche et aucune force ne pourra l’empêcher». Une séance de prière programmée pour chaque 26 du mois.

Le parti d’Agbéyomé n’est pas le seul à soutenir la grève annoncée.
Dans un communiqué signé de son secrétaire Claude Améganvi, le”Parti des travailleurs” saisi le préavis de grève lancé par 28 organisations syndicales membres de la Fédération syndicale des
travailleurs du transport du Togo (FESYTRAT) et de la Fédération des
travailleurs du bois et de la construction (FTBC) pour les journées
des 28 et 29 juillet 2011 afin d’exiger, entre autres, l’annulation de
la hausse des prix des produits pétroliers et la révision de la
structure de ces prix pour inviter l’ensemble des travailleurs à se joindre à ce mouvement.

Il appelle toute la population à y répondre massivement et demande non seulement au peuple togolais à peser pour arracher de manière effective l’annulation de ces nouvelles hausses abusives mais aussi à dénoncer et à exiger l’interdiction de des « arrestations préventives » relevant de l’arbitraire le plus total.

La Rédaction

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement