pub
Santé

Santé : Les hémorroïdes, Comment en guérir?

Advertisement

Longtemps Considérée comme une maladie bénigne, la crise hémorroïdaire couramment appelée hémorroïdes indisposent plus d’un togolais. La maladie se développant dans l’anus, beaucoup de patients hésitent d’ en parler publiquement encore moins de se faire consulter et soigner. Les hémorroïdes proviennent d’une dilatation anormale des veines dans (hémorroïdes internes) ou autour de l’anus (hémorroïdes externes). Avec une manifestation quasiment assimilable au cancer de l’intestin, une consultation s’avère indispensable pour éviter le pire. Qu’est ce qui crée cette maladie? Comment se manifeste- t-elle? Comment en guérir, voilà autant de questions que se posent les malades en silence et dont nous vous apportons quelques unes des réponses.

Les hémorroïdes sont une maladie assez courante chez l’adulte.
Remarquons que les hémorroïdes sont en fait des veines existantes de la région anale et sont des terminaisons nerveuses des organes digestifs. Ainsi lorsqu’on parle d’hémorroïdes ou on dit que “quelqu’un a des hémorroïdes”, il s’agit dans un certain sens d’un abus de langage vu qu’au sens littéral tout le monde en a. Il est donc plus juste de parler de crise hémorroïdaire ou de maladie hémorroïdaire.

Les causes des (crises hémorroïdaires) sont multiples.
L’une des premières causes de cette maladie est la constipation. On peut aussi ajouter à la celle-ci des causes génétiques, la grossesse (surtout pendant le dernier trimestre, suite à une pression trop élevée sur le plancher pelvien), l’hypertension au niveau veineux, l’absence d’exercice (peu de sport, sédentarité), l’excédent de poids, l’insuffisance cardiaque, une alimentation trop riche en mets épicés ou en alcool

Comment se manifestent les hémorroïdes?

On distingue les hémorroïdes situés à l’intérieur de l’anus : appelés hémorroïdes internes de ceux situés à l’extérieur de l’anus : nommés hémorroïdes externes.
Les hémorroïdes situés à l’intérieur de l’anus sont en général peu douloureux, peu visible et occasionnent parfois des saignements.
Il s’agit souvent du premier et deuxième stade (stade 1 et 2) des (crises d’) hémorroïdes.

Les hémorroïdes externes sont l’expression d’un stade plus avancé de la maladie. Les hémorroïdes sortent vers l’extérieur de l’anus et deviennent visibles. Des douleurs (très fortes, voire battantes) sont plus prononcées notamment pendant la défécation. A ce stade de la maladie le patient peut sentir des démangeaisons et des irritations avec des saignements (peu abondants), rouges vifs pendant la défection.

Notons que des saignements après la défécation devraient mener à un examen médical pour exclure un hypothétique risque de cancer (cancer de l’intestin,…) même si ce diagnostic est heureusement relativement rare.

Le diagnostic des hémorroïdes se fait par un médecin. Il fera en général un examen clinique et procédera à une anamnèse ou à une anuscopie.

Les hémorroïdes même mal soignés provoquent rarement de complications sérieuses. Toutefois parfois il peut y avoir un étranglement des hémorroïdes au niveau de l’anus ce qui provoque de fortes douleurs de façon durable. Dans de rares cas un caillot peut se former dans les veines, on parle alors de thrombose.

Comment traiter les hémorroïdes?

Avant de prendre des traitements spécifiques pour les hémorroïdes, vous pouvez commencer par prendre un antalgique, comme le paracétamol pour calmer la douleur, lors de crise hémorroïdaire.
Différents traitements plus ciblés contre les hémorroïdes existent:
Sont conseillés des suppositoires à base d’anesthésique (par exemple à base de lidocaïne), les pommades à base d’anesthésique (par exemple à base de lidocaïne) et autres substances thérapeutiques soignantes. Différentes préparations en vente en pharmacie, demandez conseil à votre pharmacien.

Nous pouvons également citer des médicaments veinotoniques : comprimés à base de plante, comme l’hamamélis, différentes préparations en vente en pharmacie. Médicament à base de flavonoïdes, médicament à prendre pendant la crise hémorroïdaire 6 fois par jour pendant 3 à 4 jours. Les traitements chirurgicaux (opération) demeurent la solution pour les hémorroïdes arrivés à un stade très avancé.

Voici enfin quelques conseils pour éviter cette maladie qui indispose les souffrants

Adopter une alimentation riche en fibres, à base de légumes, fruits frais ou fruits secs.

Ceci pour limiter la constipation (cette affection favorise les hémorroïdes).

Eviter de manger des plats trop épicés.

Faire de l’exercice ou du sport régulièrement, cela favorise le transit et diminue la constipation (source d’hémorroïdes).

Dès qu’on ressent l’envie d’aller à selle; y aller, ne pas se retenir.
Avoir une hygiène anale régulière, par exemple utiliser des serviettes médicinales après chaque selle.

Boire suffisamment d’eau (1.5 à 2 l), cela prévient également de la constipation.

Eviter une prise trop prolongée de laxatifs très puissants.


Roger ADZAFO
pour Togoportail

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement