pub
International

Pour se saisir de ben Laden, la CIA avait lancé une fausse campagne de vaccination

Advertisement

Alors que les services américains savaient Oussama ben Laden à portée de main, la CIA avait lancé une fausse campagne de vaccination au Pakistan. Quelques mois avant l’opération commando qui devait coûter la vie au chef d’al-Qaïda le 2 mai 2011, les agents américains avaient en effet imaginé vacciner la population d’Abbottabad, la ville où se cachait ben Laden, pour prélever de l’ADN et avoir ainsi la preuve que des membres de sa famille s’y trouvaient.

Selon des révélations publiées le 11 juillet par le quotidien britannique The Guardian, la CIA (Central Intelligence Agency) a monté un faux programme de vaccination dans la ville d’Abbottabad, là où Oussama ben Laden vivait caché avec sa famille, avant d’être abattu par les forces américaines le 2 mai 2011. La CIA était persuadée de l’importance de la maison d’ Abbottabad après y avoir suivi un messager utilisé par al-Qaïda et repéré par leurs services.

Advertisement

Publier un commentaire