pub
Culture

Pour la promotion de la lecture et de la culture d’excellence

Advertisement

Le rejaillissement de la lecture et ses activités connexes sur le progrès de l’humanité et de nos sociétés, n’est plus à démontrer. Aussi, la mise en place des bibliothèques destinées à soutenir et à promouvoir la pratique, sont-elles encouragées pour l’affermissement de la culture d’excellence. Au Togo, où la tendance est d’actualité, des initiatives associatives s’engagent dans la dynamique de la promotion de lecture publique, comme c’est le cas de l’Association Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus (STEJ TOGO) qui a ouvert depuis 2000, la Maison de Quartier STEJ à Agoé Nyivé, une banlieue située au Nord de la ville de Lomé, la capitale togolaise. C’est le 17 juin dernier qui a connu la cérémonie marquant la fin des travaux d’agrandissement de la structure. Togoportail vous présente la Maison de Quartier STEJ dans ses offres de services, ses atouts et missions qu’elle ne cesse de rendre pour le développement socio-communautaire.

Sise à Agoè Nyivé – Démakpoé entre la Gendarmerie et l’école La Référence, La MAISON DE QUARTIER STEJ qui se rattrape à une douzaine de Km du centre ville de Lomé, a ouvert ses portes depuis le 1er octobre 2000 pour l’épanouissement des enfants, des jeunes et des femmes du quartier d’Agoè Nyivé. Jouissant de plus d’une dizaine d’expérience en service de lecture et d’animation socio-culturelle, La MAISON DE QUARTIER STEJ fait l’objet de grande affluence et de fréquentation importante du public visiteur et usager de ses espaces lecture et loisir.

En effet, le Centre enregistre aujourd’hui près 800 visiteurs par mois. La section de bibliothèque profite à près de 300 élèves de la maternelle de 6 écoles du quartier. De même 112 jeunes et adultes ont été initiés en informatique depuis 2007. Par ailleurs, 20 femmes et jeunes filles déscolarisées ont été alphabétisées de 2008 à 2010.

Pour répondre à la demande de son public qui ne cesse de croître, la Maison de Quartier STEJ a mobilisé des moyens nécessaires pour disposer assez d’équipements qui puissent combler les attentes. C’est ainsi que grâce à l’appui de Fonds Social de Développement (FSD) porté par l’Ambassade de France à Lomé, la structure vient de bénéficier d’une série de travaux d’agrandissement de son espace avec l’acquisition des équipements pour enrichir le fond documentaire et numérique de la bibliothèque.

Ainsi, la bibliothèque de la Maison s’est dotée de 5000 ouvrages, pour intensifier son offre en section jeunesse et en section adulte. Sur des présentoirs bien classifiés, sont proposées différentes sortes d’ouvrages accessibles au public. Il s’agit entre autre des romans, des bande-dessinées, des albums, des encyclopédies/dictionnaires (éwé, français, langues étrangères), des ouvrages documentaires, des contes, du théâtre, de la poésie, des magazines… d’auteurs africains et étrangers.

Plusieurs autres activités connexes sont proposées au public qui bénéficie des satisfactions face à ses besoins d’échanges, de savoir mais aussi de distraction, d’évasion. Sous la responsabilité de la responsabilité de Céline HUAULT, l’équipe d’animateurs dynamiques et talentueux appuyées par des intervenants extérieurs offre ainsi une multitude de services en animations socioculturelles aux enfants tous les mercredis et samedis ainsi que pendant les vacances scolaires : chant et danse, conte, jeux, activités manuelles, concours, causeries-débats, animations thématiques, club d’anglais viennent occuper les vacanciers pour les prémunir contre les dérives de toutes sortes.

Ainsi, tous les étés, des jeunes du quartier sont accueillis par le Centre pour leur faire passer des vacances utiles, en bénéficiant des séries de formations, leur permettant ainsi d’acquérir une première pratique professionnelle en animations socioculturelles, animation de bibliothèques de rue ou encore animation de l’espace informatique.

Dans son souci d’offrir ses services au grand public, des soirées ciné-popcorn sont prévues tous les week-ends et destinées aux habitants du quartier les samedis. Des soirées culturelles et des semaines à thèmes (la science, les métiers, échange de savoirs…) rythment l’année.

Pour le mois à venir, des cours d’alphabétisation à destination des femmes et jeunes filles déscolarisées auront lieu trois fois par semaine à partir de septembre…. Des bénévoles sont attendus comme par le passé au cours duquel ils sont accueillis tout au long de l’année qu’ils soient togolais ou occidentaux; il est programmé également des animations autour du livre, des bibliothèques de rue et de maison à maison et des clubs de lecture dans les établissements scolaires.

La Maison de Quartier STEJ dispose d’une salle informatique, dotée de six ordinateurs connectés à Internet (haut débit) pour le bien des utilisateurs de ce service qui devient de plus en plus présent dans les modes de vie de nos populations, surtout les jeunes.

Ce projet initié par TENU Abra Aimée, Coordinatrice des projets de l’Assocation STEJ, a été réalisée grâce au cofinancement du Programme SELF HELP de l’Ambassade des Etats-Unis et du Fonds Projet de Lecture Publique de la Coopération Française et de Ministère de la Culture du Togo.

La Maison de Quartier est ouverte au public de 9h30 à 17h30 en continu.

La bibliothèque est fermée le mardi matin mais la salle informatique reste accessible. La salle informatique est ouverte jusqu’à 18h les mercredis et samedis.

La maison de quartier est fermée le dimanche et le lundi.

Pour tout renseignement :
maison_quartier@stejtogo.org. Téléphone : 225 08 58

Vicarmelo TIEM

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement