pub
Médias

La HAAC en diffilculté

Advertisement

Depuis l’élection du nouveau bureau de la Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication (HAAC), les journalistes de la presse privée togolaise ne cessent d’exprimer leur mécontentement.

Ils dénoncent la composition du bureau. La couleur de la composition de ce nouveau bureau composé rien que de journaliste de média d’Etat, à la tête de cette institution ne rassure pas les professionnels de Média.

C’est ainsi que « Sos Journalistes en Danger » avait déjà appelé au boycott des activités de la Haac. La note adressée aux organisations professionnelles de presse signée par le vice-président de la Haac, les invitant à une rencontre importante risque de se heurter au refus catégorique des mécontents.

Ces derniers exigeraient la recomposition du bureau de la Haac avec la participation d’un membre de leur corporation.

Notons que les revendications corporatives ne cessent de se multiplier sur la terre de nos aïeux. Après les médecins et les étudiants, c’est le tour de la presse de monter au créneau. Et après?
Cette interrogation doit soulevées un véritable intérêt qui doit être porté à l’amélioration notable de conditions de vie des couches socio-professionnelles. D’après des sources bien crédibles, ça grogne au sein de la masse de fonctionnaires qui ne sentent plus capables de tenir le coup avec la valeur indiciaire datant des années d’indépendance.

A bon entendeur salut!

La Rédaction
Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement