pub
Sport

FIN DU CONGRES EXTRAORDINAIRE DE L’ACNOA A LOME

Advertisement

Les différents responsables des comités de l’olympisme africains ont répondu au rendez vous de l’ACNOA, un événement grandeur nature accueillie par Lomé, la capitale togolaise.

Le comité exécutif de l’Association des comités nationaux olympiques africains (ACNOA) a véritablement démarré ses travaux ce 26juin à Lomé, et ceux pour trois (03) jours. Les travaux ont pour points d’orgue, les trente (30) ans d’âge de la grosse machine sportive africaine (ACNOA).

Les Trois jours, ont permis de célébrer l’anniversaire de l’ACNOA, ensuite de faire la présentation des villes candidates aux JO 2018 et jeux du Commonwealth 2018 et enfin de poser la première pierre du centre olympafrica Anani Matthia de Lomé.

Les différents candidats à l’organisation des JO 2018 ont des émissaires de taille pour porter le choix sur leur pays. Il s’agit de Katarina Witt, double championne olympique en patinage artistique pour l’Allemagne, Kim Yu-na, médaillée d’or en patinage artistique pour la Corée du Sud, et Jean-Pierre Vidal, champion Olympique de Slalom pour la France.

« Cette rencontre continentale a été à mon avis un succès. En effet, dès l’annonce que le Togo abriterait ces manifestations, l’Etat a mis tous les moyens financiers et logistiques nécessaires pour accueillir les représentants des membres de l’Association et des villes candidates aux JO d’hivers de 2018, aussi pour honorer l’image du Togo, terre d’accueil légendaire »a indiqué M. Dieudonné GAGOU membre du bureau exécutif du CNOT (Comité National Olympique du Togo).

Pour le président de l’Association des Comités Nationaux Olympiques Africains Lassana paneofo les autorités n’ont pas lésiné sur les moyens. Les travaux se sont déroulés dans de bonne conditions a- il ajouté.

Un diner offert par le comité d’organisation a mis fin au congres de l’ACNOA

Ayi ATAYI

Togoportail, toute l’actualité en temps réel

Advertisement