pub
Culture

Fancy girls 1ère édition

Advertisement

La beauté et l’intelligence des femmes étaient une fois encore à l’honneur le samedi 30 juillet dans la capitale togolaise. La première édition du concours de beauté Miss Fancy girls à tenu à ses promesses. Sur les neuf (9) candidates aussi belles qu’intelligentes Mlle Ayéleté Ayélé Sophie a su convaincre le jury. Placée sous le thème de l’alphabétisation de la femme et sponsorisée principalement par Money Express, cette première édition de Miss Fancy a drainé une grande foule. La soirée a pris fin sur une note de satisfaction de Mlle Tevi Kayi Marcelle, la présidente du comité d’organisation de l’évènement.

Coup d’essai, coup de maitre, la première édition de Miss Fancy girls vient de rentrer dans l’histoire par la grande porte. Neuf (9) jeunes et ravissantes princesses togolaises ont pendant 3 heurs de temps émerveillé le public par leur charme et savoir faire.

Les candidates ont au cours de leur première sortie exécuté une belle chorégraphie sous le regard attentif du jury. La phase de la présentation qui s’en est suivie a été fatale pour certaines qui n’ont pas pu surmonter la présence de la foule « en chaleur » qui a fait le déplacement.

La sortie en maillot de bain communément appelé « tenue de vérité » a été très attendue par ce jeune public qui n’a pas manqué d’apprécier les belles créatures toutes naturelles. Le Maitre de cérémonie Kevin Dieudonné n’a pas pu se passer de placer un commentaire sur cette sortie.

S’il y a eu une phase qui a capté l’attention des membres du jury et qui a surement départagé ses belles demoiselles, c’est bien la série des questions aux miss. En effet, toutes les questions ont tourné autour de l’éducation, l’alphabétisation et le rôle de la femme dans la société.
Les danses traditionnelles et urbaines des candidates ont également tenu en haleine le public.

Mlle Ayeleté Ayélé Sophie a été a la fin de la soirée jugée digne de la toute première couronne de Miss Fancy Girls. La lauréate âgée de 18 ans est étudiante à l’Université de Lomé. Elle mesure 1,70m pour 53Kg. De nombreuses récompenses ont été remises à la miss et à ses trois dauphines.

Mlle Tevi Kayi Marcelle, satisfaite, présidente d’organisation de l’évènement, a salué le courage des candidates qui étaient à leur début avant d’inviter les opérateurs économiques à soutenir les actions de « Fancy Girls ».
Notons que l’objectif de miss Fancy Girls est non seulement de valoriser la beauté plastique de la femme mais aussi son savoir faire. Ceci dans le but de faire des femmes des leaders et des décideurs.

Roger ADZAFO

Togoportail, toute l’actualité en temps réel

Advertisement