pub
Education

Sanonka Tchegueni dans la Cours des Grands

Advertisement

Sanonka Tchegueni prouve qu’il est possible de composter des déchets agro-alimentaires afin d’obtenir des éléments fertilisants pouvant contribuer à la fertilité des sols. C’est l’essentiel des résultats d’un travail de recherche scientifique menée par l’impétrant qui a soutenu son travail devant un Jury dont l’appréciation a permis de juger M. Sanonka Tchéguéni digne de Doctorat en chimie. C’est ce 1er Juin à l’Université de Lomé.

Le nouveau Docteur trouve que le compost à l’effusion des teneurs élevées va contribuer au développement de l’agriculture. Son étude a commencé avec les déchets agro-alimentaires qui sont compostés pendant six mois, avec du fumier et du phosphate naturel.

Dans le but d’avoir des composts à haute valeur fertilisante, les coefficients de disponibilité des éléments fertilisants des différents composts ont été chimiquement dosés et les teneurs varient et entre 0,09 et 0,97 %.

«Nous sommes parvenus à transformer les différents déchets en composts pouvant améliorer les propriétés des sols.» confirme le chimiste. Une manière de débarrasser aussi l’environnement des déchets polluants souligne le président du jury.

«Cette étude est également axée sur la nécessité de mettre à la disposition des agriculteurs la manière de synthétiser des composts valables qui peuvent apporter des éléments fertilisants au sol», ajoute-t-il.

« Les déchets peuvent être compostés. Le fait de composter contribue énormément à réduire les effets de ces déchets sur la santé humaine et sur l’environnement. », recommande et conclue le nouveau Docteur.

Firmin TEKO-AGBO pour Togoportail

Togoportail, toute l’information à votre portée

Advertisement