pub
Société

Le Togo sous le poids de la vie chère

Advertisement

La Fédération des Travailleurs de Bois et de la Construction au Togo (FTBC) a au cour d’une assemblée générale sur le thème « la vie chère et la dégradation du pouvoir d’achat, cas des travailleurs du bois et de la construction et la sylviculture au Togo » à son siège à Lomé le vendredi 17 juin dénoncé l’insouciance du pouvoir face à la dégradation du pouvoir d’achat des togolais et a demandé que le gouvernement prenne des mesures appropriées pour améliorer les conditions de vie des travailleurs.

Dans la déclaration liminaire lu par Ayao Gbandou le SG de la FBTC il a été révélé que en considérant la situation des travailleurs du Togo depuis la dévaluation du F CFA en 1994 le chômage des jeunes le malaise social au Togo notamment les mouvements de revendications à l’Université de Lomé, la grève du personnel de la santé le gouvernement est attentiste. Selon la FTBC le gouvernement reste sourd aux appels des organisations syndicales pour assurer et rendre effectif les droits sociaux.

Ainsi l’organisation syndicale demande entre autre au gouvernement de revoir à la baisse les prix des produits pétroliers, de supprimer la TVA sur les produits de première nécessité.
Par ailleurs la FTBC demande aux organisations syndicales et à la société civile de privilégier la défense l’intérêt des travailleurs et de se joindre à elle pour mener des actions allant dans l’amélioration des conditions de vie des travailleurs.

Germain KOKOURA

Togoportail, toute l’actualité en temps réel

Advertisement