pub
Economie

Pour une meilleure structuration des groupements agricoles au Togo

Advertisement

Suite aux longues années de crise socio-politiques, les organisations professionnelles agricoles ont traversé connu une déstructuration inhérente à l’inorganisation de leur secteur d’activités. Il est temps que cette insuffisance soit palliée.

C’est dans ce cadre le ministre togolais de l’Agriculture, Messan Kossi EWOVOR, a procédé ce 17 mai au lancement officiel des travaux devant conduire à une très large diffusion de l’acte uniforme relatif au droit des sociétés coopératives. Cet instrument juridique adopté par les 17 pays membres de l’Ohada (Organisation pour l’Harmonisation du Droit des Affaires en Afrique) concourt à assainir le secteur marqué par le mouvement coopératif désorienté, en dotant le domaine d’un statut modernisé favorisant l’entrepreneuriat.

Pour le ministre Messan Kossi EWOVOR «Il s’agit de transformer nos organisations professionnelles agricoles actuelles en deux types de coopératives, les sociétés coopératives simplifiées et les sociétés coopératives dotées d’un conseil d’administration et d’un capital social conséquent ».

Comme effet, des facilités de financements et des opportunités d’échanges commerciaux inter-Etats sont les suites favorables assorties de L’Acte uniforme.

Dans les jours à venir, députés, organisations paysannes, sociétés coopératives, représentants du secteur privé doivent mettre au point un nouveau statut et règlement intérieur des coopératives au Togo.

Advertisement