pub
Politique

Nicolas Lawson demande la démission de Gilbert Houngbo

Advertisement

‘’Que le budget du Togo soit augmenté de 45 pour cent et que le salaire des Togolais soit revu à la hausse et de 30 pour cent d’ici le 1er Mai 2011’’, propos de Nicolas Lawson à l’endroit du chef de l’Etat Togolais Faure Gnassingbé ce 21 Mars. Le Président du parti du Renouveau et de la Rédemption se serait inspiré du cas de la Mozambique qui a augmenté son budget de 45 pour cent pour lutter contre la vie chère.

‘’Nous devons réaliser que Gnassingbé est mort. Le RPT parti-Etat est mort. Le passé est révolu. Nous devons les enterrer définitivement, faire le deuil, nous concentrer sur notre sort au présent et à l’avenir et faire la politique autrement’’, avance toujours le PRR qui propose de doubler les bourses des étudiants dès la rentrée prochaine, d’achever rapidement les travaux de réfection des rues en cours, de subventionner les agriculteurs togolais dès cette année, d’engager des enseignants, de procéder à la reconstruction des établissements scolaires et des universités. C’est pour donner à l’Etat, mentionne Nicolas Lawson, le ressort humain, que le PRR propose la restructuration du gouvernement Togolais actuel avec le changement de l’actuel Premier Ministre trop porté sur une orthodoxie financière dévastatrice et mortelle pour les pauvres et le Togo.

Le président du PRR affirme être en train de travailler avec les autres patrons des partis de l’opposition dont le CAR, la CDPA pour rédiger une proposition commune afin de sortir définitivement ce pays de la crise depuis bien des années. « Il n’y a pas de salut hors de cette voie », conclue-t-il.

 

Advertisement