pub
Santé

Lutte contre le tabagisme au Togo

Advertisement

L’ACTA et le REJAT dénoncent la signature d’une convention de partenariat entre British American Tobacco et l’administration des Douanes Togolaises suite à l’atelier tenu sur le commerce illicite des produits du tabac par cette firme les 28 et 29 Avril dernier à Lomé.

L’Alliance pour le contrôle du Tabac en Afrique et le Réseau des journalistes pour la lutte Antitabac au Togo considèrent inacceptable cette ingérence de l’industrie du tabac dans les politiques nationales d’un Etat souverain et demandent l’annulation pure et simple de la convention de partenariat. Les deux structures estiment que l’industrie du tabac assure la production et la promotion d’un produit dont il est avéré scientifiquement qu’il crée la dépendance, qu’il provoque maladies et décès et qu’il est à l’origine de divers maux sociaux notamment la paupérisation de la société Togolaise. La prévalence du tabagisme au Togo tourne autour de 31% et la consommation de prévalence de 14% ajoutent-elles.

Ainsi l’ACTA et le REJAT invitent le Gouvernement à appliquer strictement la convention-Cadre de l’OMS pour la lutte antitabac et la loi du 29 Décembre 2010 en évitant toute collaboration avec l’industrie du tabac

Advertisement