pub
Sport

Lomé accueille la compétition sous-régionale de l’Afrique de l’Ouest d’athlètisme

Advertisement

«Je jure que nous allons participer au 19ème tournoi de la solidarité en athlètes loyaux … » prestation de serment d’un athlète qui donne le coup d’envoi de la 19ème édition du tournoi de la solidarité à Lomé. Ils sont près de 260 athlètes de la sous-région à entrer en compétition depuis ce 13 mai et ce pour trois jours.

Les athlètes viennent du Niger, du Burkina Faso, du Mali, du Benin et du Togo. Pendant ces trois jours, ils vont prouver leur savoir-faire, améliorer les performances et gagner des médaille.

Il faut rappeler que c’était en 1987 que le Burkina-Faso et le Niger eurent l’idée d’organiser chaque année une rencontre bilatérale afin d’accroitre les capacités de leurs athlètes; les rencontres eurent lieu durant 4 ans et en 1991, le Mali intégra le groupe. En 1993, lors de la deuxième rencontre triangulaire, le Benin intégra à son tour le groupe en qualité d’observateur. Le Togo présentera sa candidature pour la rencontre de 1994. Le nombre des équipes s’étant élevé à 5, la décision fut prise par les fondateurs de trouver une dénomination définitive pour ce genre de compétition.

‘’Tournoi de la solidarité’, ce fut la naissance de « notre prestigieuse association », annonce le président de la Fédération Togolaise d’Athlétisme le Général Nabédé. Au cours des années, le nombre des épreuves alla en crescendo et se stabilisa à 18 épreuves masculines et 16 épreuves féminines. Ce qui fait monter l’effectif des équipes en puissance. Aujourd’hui cet effectif tourne au tour de 52 athlètes femmes et homme par Fédération.

Cette compétition de Lomé est la 2ème en 5 années après celle organisée en 2006 dans ce même pays. Elle prend fin le 15 mai prochain.

Advertisement