pub
Société

L’arrivée de la saison des grandes pluies, Lomé face à l’épreuve de la vague d’inondations

Advertisement

Certaines localités du Togo se transformeront peut-être en cité Lacustre dans les tout prochains jours. La pluie a déjà commencé par s’annoncer régulièrement et s’intensifiera dans les jours à venir. Au sud-Togo on note déjà quelques pluies qui font parler d’elles.

Dans la nuit du vendredi 13 mai au samedi 14 mai, une pluie s’est abattue sur la capitale. Conséquences immédiates, les ruelles et rues sont inondées et quelques unes devenues impraticables. Certaines maisons ont été touchées par premiers dégâts. Mais le pire est à craindre.

Certaines habitations qui ont été victimes des débuts de ces inondations ravageuses ont connu des opération de cuvelage durant ce week end. Dans une maison à Tokoin Tamé, un quartier de la capitale, la cour était envahie par les eaux. Les habitants qui n’ont que des bassines et cuvettes se sont débrouillées pour l’évacuation. Une scène qui se jouera aussi avec des motos pompes puisque certains en achètent déjà pour pouvoir s’en servir dans la grande période de pluies diluviennes que le pays attend. Une période qui sera marquée par la dégradation et sans condition de certains quartiers comme Adakpamé, Kagomé, Houtigomé.

Les trois périodes de pluies ne les avaient pas épargnés. En 2008, plusieurs maisons se sont vues inondées dans ces quartiers et les populations ont été évacuées dans des centres d’accueil de circonstance dont les écoles. Cette même année, certains ponts se sont vus aussi effondrés. Amakpamé et Togblékopé en sont une parfaite illustration. L’année dernière, ce fut un drame, trois enfants sont morts à Nukafu pendant qu’il pleuvait. Mais bien avant, au cours de l’année 2010, la première pluie enregistrée au cours de mai dernier qui avait duré 26 minutes, avait ravagé les toits de quelques maisons.

Cette année sera la rupture de ces séries des caprices de la nature? Peut-être la donne va changer. C’est toujours l’incertitude qui prend le dessus pour le moment. Mais ce qui est sur, c’est que les Autorités Togolaises répertorient déjà les coins et les centres ou les futurs sinistrés seront accueillis en cas d’inondation et de sinistre. Selon le Ministre de la sécurité Gnama Latta, Logopé, Bè Kpota et Baguida ont déjà reçu la visite d’une délégation ministérielle en mission de prospection la semaine dernière dans ces zones à haut risque.

Advertisement