pub
Développement

Lancement de la phase pilote du programme des plateformes multifonctionnelles par le Chef de l’Etat togolais

Advertisement

La population de Gapé Dzatikpo, localité située à environ 80 km de Lomé, se prépare à accueillir en grande pompe, l’arrivée du Chef de l’Etat togolais Faure Essozimna GNASSINGBE qui procédera aujourd’hui au lancement de la phase pilote programme des plateformes multifonctionnelles au bénéfice de 25 communautés réparties dans les cinq régions du Togo. Une initiative qui rentre dans le cadre de la politique de développement communautaire au Togo, initiative encouragée par le Président de la République et concrétisée par la création du ministère en charge de Développement à la base

Cette sortie du Chef de l’Etat se situe dans le cadre de démarrage du programme des plateformes multifonctionnelles; un programme qui s’inscrit dans la politique de développement à la base initiée par le gouvernement togolais pour lutter efficacement contre la pauvreté.
L’objectif du gouvernement togolais est de réussir à implanter 1000 plateformes à l’horizon 2016.

A cet effet, il est prévu l’installation des plateformes multifonctionnelles dans tous les villages. Une plateforme multifonctionnelle est un équipement constitué d’un moteur diesel alimentant divers outils tels que pistes de soudure, décortiqueuses, alternateurs, moulins, pompes, machines de menuiserie, chargeurs de batterie etc

Très pratique pour les activités du milieu rural où l’énergie électrique fait défaut, elle a de multiples fonctionnalités d’un générateur, telles que la distribution de l’électricité et de l’eau. Elle est sollicitée dans diverses activités, surtout celles relevant des charges quotidiennes des femmes qui face à certaines corvées longues et pénibles (eau, pilage), pourront voir leurs tâches allégées. Des tâches qui ressortent des activités génératrices de revenus supplémentaires.

La plateforme multifonctionnelle leur confère donc ainsi un statut plus indépendant et une responsabilité sociale et économique plus accrue. Sa multifonctionnalité permet de stimuler la création, le développement et/ou la modernisation d’autres activités artisanales dans les villages et par ricochet la création d’emplois pour les jeunes ; ce qui constitue un frein à l’exode rural.

Le projet d’implantation des plateformes multifonctionnelles apporte des solutions durables aux problèmes de pauvreté, surtout des femmes en milieu rural et prend en compte la pauvreté humaine, monétaire et énergétique. Il trouve sa justification à quatre niveaux :

1- La nécessité de promouvoir les activités génératrices de revenus (AGR) et les micro-entreprises dans les milieux retenus ;
2- La nécessité d’alléger la surcharge de travail aux femmes pour les libérer et leur permettre de jouer leur rôle de citoyennes dans la cité ;
3- Le souci de renforcer les capacités des femmes sur le plan de la production des biens et des services pour l’accroissement de leurs revenus ;
4- La nécessité de doter les localités d’énergie pour la création d’emplois ruraux.

Des membres du gouvernement dont la ministre du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Victoire TOMEGAH DOGBE, en charge dudit programme, assisteront à la cérémonie.

D’un coût estimatif de 476 millions de F CFA, les 25 plateformes sont fabriquées, installées et entretenues par des artisans privés.

Par ailleurs Faure GNASSINGBE procèdera également aujourd’hui à l’inauguration d’une Unité de Soins Périphérique (USP) d’un coût de 35 millions de F.CFA. Cette USP est située à côté de la plateforme de Dzatikpo.

Advertisement