pub
International

Côte d’Ivoire: Ouattara décrète le 12 mai « journée des martyrs

Advertisement

Le 12 mai a été décrété ce jeudi, journée des martyrs par le président de la république de Côte d’Ivoire en mémoire des victimes des évènements post-électorale lors d’une cérémonie organisée en leur hommage à l’esplanade du palais présidentiel au plateau.

La crise post-électorale a fait couler beaucoup de sang en Côte d’ivoire, avec 3000 morts selon les autorités ivoiriennes.

Ce jeudi matin, ces victimes ont été magnifiés par la nation ivoirien en présence du président de la république Alassane Dramane Ouattara. Le premier des ivoiriens a annoncé au cours de cette importante cérémonie que désormais le 12 mai sera la journée nationale des martyrs en mémoires des illustres disparus. Ce jour là, les drapeaux seront mis en berne sur toute l’étendue du territoire ainsi que dans les ambassades ivoiriennes à l’étranger. Avant cette annonce, Alassane Dramane Ouattara a au nom de la république présenté ses condoléances aux parents des morts et a par ailleurs souhaité prompt rétablissement aux malades. « Plus jamais, cela ne se produira en Côte d’Ivoire,» a déclaré le président à la nation. En prélude à cette cérémonie, la veille, il avait décrété un deuil national de trois jours à partir de ce jeudi pour rendre hommage aux victimes de la crise post-électorale. Il s’agit du jeudi, du vendredi et du samedi qui ne seraient pas fériées. Après cette cérémonie, le président de la république de Côte d’Ivoire devait « une visite d’amitié » au Sénégal. Son premier voyage hors des frontières de son pays depuis sa prestation de serment le 6 mai.

La télévision sénégalaise avait annoncé que le président ivoirien “a tenu à réserver sa première sortie après sa prestation de serment au Sénégal en raison des relations traditionnelles qui ont toujours existé entre le peuple ivoirien et le peuple sénégalais”.

Advertisement