pub
International

Alassane Dramane OUATTARA investi officiellement Président de Côte d’Ivoire

Advertisement

En présence d’une vingtaine de Chefs d’Etats et de personnalités de haut rang international, dont le Président togolais Faure Essozimna GNASSINGBE, le Président français Nicolas SARKOZY et le Secrétaire Général de l’ONU Ban Ki MOON, M. Alassane Dramane OUATTARA qui a remporté les élections du 28 novembre 2010 avec 54, 10% des suffrages exprimés contre à peu près 45,9% pour son adversaire le sortant Laurent Gbagbo, a été investi solennellement Président de la République de Côte d’Ivoire, ce samedi 21 mai.

Une cérémonie grandiose au cours de la quelle, le nouveau président a reçu, de la part de la grande chancelière de l’Ordre national, le titre de grand maître de l’Ordre.

Après des périodes troubles pot-électorales marquées par des violences et des affrontements entre partisans de l’ex président Gbagbo et les partisans de l’actuel Chef d’Etat.

Plus de 3000 morts suite à la longue crise meurtrière postélectorale.

“Célébrons la paix sans laquelle aucun développement n’est possible”, a lancé M. Ouattara, lançant un appel solennel à la réconciliation pour qu’émerge un Ivoirien nouveau. Une nouvelle page vient d’être tournée dans l’histoire de la Côte d’Ivoire avec la consécration du nouveau Président qui dans son discours a prôné la réconciliation et la paix, tout en soulignant que «c’est le retour de la Côte d’Ivoire sur la scène africaine et internationale».

Il a exhorté la population ivoirienne a s’approprier des principes républicains pour la relance de la Côte d’Ivoire sur le chemin de son développement socio-économique.

Le Président français Nicolas Sarkozy a expliqué que l’armée française resterait en place; une présence qui n’a donc qu’un objectif : « Ici nous avons des milliers de nos compatriotes, leur sécurité doit être assurée, et donc il y aura des soldats pour cela, en accord avec les autorités de la Côte d’Ivoire » a extorqué le Président français.

Au pouvoir depuis l’arrestation le 11 avril de M. Gbagbo à l’issue de 15 jours de guerre, Alassane Ouattara a été proclamé président le 5 mai et a prêté serment le lendemain à Abidjan.

Advertisement