pub
Médias

Quand l’ASECNA s’active pour un climat social amélioré en faveur de son personnel

Advertisement

Regroupant environ une centaine de travailleurs représentant les 18 Etats-membres de l’ASECNA, la réunion de l’OCCN qui s’est tenue du 24 au 30 novembre 2010 à Lomé, a pour objet principal de finaliser le bilan des cinq années de mise en œuvre du protocole d’accord, d’ébaucher les objectifs et de fixer les termes de référence du troisième protocole d’accord. Il a été question au cours de cette assise, d’apprécier ce qui a été fait ensemble pour l’amélioration du dialogue social entre l’Agence et son personnel durant les 5 dernières années.

Pour Mohamed MOUSSA, Directeur des Ressources Humaines de l’ASECNA, “ C’est une réunion particulièrement importante et comme vous le savez, le dialogue social, dans une organisation aussi vaste comme la notre, est un facteur de paix, un facteur de stabilité; par conséquent c’est un facteur de développement. L’agence assure une mission de sécurité aérienne et c’est un domaine particulièrement stratégique et sensible; il faut donc en permanence qu’elle soit capable de développer un dialogue pertinent, cohérent, sincère avec ses travailleurs pour assurer le bon fonctionnement de l’aviation civile non seulement au sol mais aussi sur l’ensemble des avions qui survolent les espaces aériens en Afrique’’.

En effet, l’ASECNA a su développer en son sein un système de dialogue efficace dont le mécanisme fait école. Ce mérite lui est reconnu d’ailleurs par le Bureau Internation du Travail (BIT), qui le qualifie comme l’un des meilleurs au monde. Ce qui fait la fierté de l’Agence inter-étatique du continent africain, qui jouit d’une bonne référence au plan international. La force de ce mérite, l’ASECNA la doit à son engagement dans l’adoption des éléments des protocoles d’accord que le personnel s’est approprié dans le respect et l’application des termes qui y sont contenus. Grâce aux deux différents protocoles d’accord déjà mise en œuvre, l’Agence a assuré, dans la sérénité et avec qualité, la régularité et la continuité du service public permettant ainsi de garder la confiance des usagers. Ce protocole d’accord a également largement contribué à garantir et à améliorer les conditions morales, matérielles et les conditions de rémunération du personnel. Pour le Représentant de l’ASECNA auprès de la République Togolaise, “Nous disposons d’un outil précieux qu’il faut conserver au profit de nous-mêmes et des générations futures qui animeront la vie de l’Agence dans la perspective des cinquante prochaines années ’’.

Ouvrant les travaux, le Ministre togoalis des Transports M. Ninsao GNOFAM a exhorté les participants à “ s’appliquer avec rigueur et assiduité aux travaux de cette réunion importante qui est un cadre de réflexion sur le dialogue social ayant permis aujourd’hui d’instaurer un climat social apaisé afin de partager les préoccupations des travailleurs, d’identifier leurs problèmes et de leur trouver des solutions consensuelles dans un esprit de partenariat «gagnant-gagnant» pour aboutir à une meilleure élaboration des contours et contenus des termes de référence du prochain protocole ’’.
La cérémonie officielle d’ouverture des travaux de la réunion est marquée par la présence de plusieurs personnalités administratives dont le Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité Sociale.